Italie/droits TV : l’autorité antitrust pour le retour à la vente collective

    169

    L’autorité antitrust d’Italie a demandé aux autorités du football italien de revenir à la vente collective des droits audiovisuels sur les matches du Championnat de 1re division, vendredi dans un communiqué. «Le système de vente des droits audiovisuels et la répartition de l’argent accentue la disparité économique entre les grands et les petits clubs», estime l’organisme d’Etat après une enquête sur les accords financiers dans le football italien. «Le retour aux droits audiovisuels collectifs assurerait un championnat plus serré. Il faut qu’il y ait une plus grande coopération entre les clubs et davantage de dialogue entre la FIGC (Fédération) et la Lega-Calcio (la ligue)», explique l’autorité antitrust. La Lega-Calcio, responsable devant la FIGC, gère le quotidien des Series A et B (1re et 2e divisions). La Ligue avait déjà souscrit, le 13 octobre, au retour à la vente collective, à condition qu’elle puisse continuer à en gérer elle-même les recettes. Elle s’était prononcée après l’adoption par le gouvernement italien d’une réforme allant dans ce sens, le 21 juillet. Selon le projet de loi, la vente des droits sera négociée collectivement et la moitié des recettes sera répartie également entre toutes les équipes de Serie A. L’autre moitié des recettes sera répartie proportionnellement, selon l’audience réalisée et les résultats de chaque club. Une faible part de cette seconde moitié sera aussi réservée aux divisions inférieures ou à d’autres sports. Le précédent système avait abouti à des écarts criants entre les très rémunérateurs droits perçus par les grands clubs et ceux revenant aux petites équipes.