J. BARNARD (Zenith) : «En 2018, 60% de la publicité Internet sera mobile»

181

Selon la dernière étude «Mobile Advertising Forecasts» de Zenith (Publicis Media), l’année  prochaine les appareils mobiles représenteront 75% de l’utilisation mondiale d’Internet. Les détails avec Jonathan BARNARD, Responsable du Forecasting à Zenith.

média+ : Vivons-nous réellement un âge d’or du smartphone ?

Jonathan BARNARD : Sans aucun doute ! Le marché est foisonnant. La part des appareils mobiles pour l’utilisation d’Internet a augmenté rapidement, passant de 40% en 2012 à 68% en 2016 et cette part devrait atteindre 79% d’ici 2018. D’une certaine façon, le déploiement du marché du smartphone s’est faite de pair avec le développement de l’internet mobile. A travers l’étude «Mobile Advertising Forecasts», nous prévoyons une augmentation du temps que les consommateurs consacrent à l’utilisation d’Internet sur les mobiles, la diffusion des smartphones et des tablettes et un développement des dépenses publicitaires sur les supports mobiles. Le smartphone est une opportunité. Il détient un rôle déterminant. Les appareils mobiles sont d’ailleurs le principal moyen d’accès à Internet dans le monde.

média+ : Les smartphones sont plus répandus en Europe de l’ouest et en Asie. Pourquoi ?

Jonathan BARNARD : C’est lié non seulement aux prix des équipements en fonction des territoires mais aussi à l’accessibilité d’internet sur ses supports. Les pays d’Europe de l’ouest, d’Asie et d’Amérique du Nord, mènent la transition, mais la technologie mobile se développe rapidement partout. Selon nos estimations, l’Irlande a le plus fort taux de pénétration de smartphone cette année avec 92%, suivie du Singapour (91%), de l’Espagne  (88%) et de la Corée du  Sud (84%). L’année prochaine, les appareils mobiles deviendront le principal média pour la publicité Internet. D’ici 2018, Hong Kong devrait avoir le plus fort taux d’utilisation d’Internet mobile, avec 89% de l’utilisation Internet globale. La Chine arrivera en deuxième position avec 87% et l’Espagne troisième avec 86%, suivies des États-Unis et de l’Italie avec 83% chacun et l’Inde, 82%.

média+ : L’investissement publicitaire sur mobile sera-t-elle la priorité à l’avenir ?

Jonathan BARNARD : Ca sera l’une des priorités, mais pas la seule. En 2018, 60% de la publicité Internet sera mobile. Cette  année, les dépenses de publicité mobile devraient atteindre 134 milliards $, ce qui est plus que les dépenses consacrées aux journaux, magazines, cinéma et la publicité  extérieure réunies. La publicité mobile devrait  dépasser  la  publicité  diffusée  sur  ordinateur en  2017 (faisant évoluer sa part de publicité Internet global de 44% à 52% cette année, ndlr).

média+ : Marques et médias ont-ils commencé à élaborer des expériences sophistiquées entre tous les écrans ?

Jonathan BARNARD : Absolument ! Médias comme annonceurs doivent penser à la mobilité du consommateur et pas uniquement aux appareils mobiles. Au cours de la  journée, les individus passent de la tablette, à l’ordinateur de bureau puis le smartphone, parfois en regardant la télévision. Les annonceurs doivent donc élaborer des expériences de marque adaptées entre les écrans et les appareils. Il faut prendre  en  compte  l’ensemble  de  l’écosystème mobile : smartwatch, traqueurs d’activité et autres appareils intelligents. Les consommateurs ont tendance à utiliser des appareils plus spécialisés pour des occasions très spécifiques, ce qui donne aux annonceurs une opportunité des  cibler ces moments de leur vie avec précision.