J. CURIEL (Paris Première) : «Nous restons propriétaires de la marque «Paris Dernière», malgré son arrêt»

352

Jonathan CURIEL, Directeur général de Paris Première

Paris Première fête ses 30 ans. Au programme : humour, irrévérence et indiscipline. Comment la chaîne payante la plus regardée du PAF s’y prépare-t-elle ? Réponse avec Jonathan CURIEL, Directeur général de Paris Première qui nous livre son cap stratégique et éditorial.

media+

Comment revendiquez-vous l’identité de Paris Première en 2016 ?

Jonathan CURIEL

C’est une chaîne à la fois chic et haut de gamme. Paris Première est n°1 sur le spectacle. Plus de 700 heures y sont consacrées chaque année. Nous proposons jusqu’à 8 magazines inédits par semaine. Le profil de notre public est plutôt masculin, la cinquantaine. Nos cibles privilégiées : CSP+ et 4 ans et plus.

media+

Quels sont les marqueurs éditoriaux de la rentrée 2016-2017 ?    

Jonathan CURIEL

Nous avons créé un magazine événementiel, «Conseil d’indiscipline» (Troisième Œil Productions) portée par Jean-Louis Debré. Habituellement, nous innovons avec des programmes de 2ème partie de soirée, mais cette année, on se lance dans le grand bain du Prime, en public. L’émission sera très riche. Deux invités assisteront à leur conseil d’indiscipline. Jean-Louis Debré sera le proviseur, Catherine Jacob, la conseillère d’orientation, Tanguy Pastureau le surveillant général. Dans un autre style, Gaspard Proust rejoint Natasha Polony dans «Polonium» (TéléParis) qui sera tourné cette année au Manko, restaurant-cabaret situé avenue Montaigne. Jean-Paul Gaultier inaugurera «Jean-Paul voyage» (LaLaLa), une collection documentaire de 52’ sur les créateurs à l’étranger. «Zemmour et Naulleau» (Troisième Œil Productions) accueilleront Anaïs Bouton à l’animation et Alba Ventura en tant que chroniqueuse.

media+

Vous êtes-vous fait chiper «Paris Dernière» par C8 ?

Jonathan CURIEL

Non, nous avons décidé d’arrêter «Paris Dernière». Néanmoins, nous sommes toujours propriétaires de la marque. Dès lors, si une chaîne relance l’émission, elle ne pourra pas s’appeler «Paris Dernière».

media+

Quelle programmation «spéciale 30 ans» prévoyez-vous ?

Jonathan CURIEL

Tout au long du mois de décembre 2016, nous prévoyons une programmation fournie avec une émission spéciale en direct, «30 ans déjà» (Troisième Œil Productions) animée par Maréva Galanter et Jérôme de Verdière. Nous réunirons tous nos anciens animateurs, avec au programme, happenings et chroniques humoristiques. Nous proposerons «Le Prénom», une pièce de théâtre qui n’a jamais été diffusée en télévision. Nous prévoyons également deux émissions spéciales : «Ça balance à Paris» et «Zemmour et Nauleau». Toutes les meilleures émissions de Paris première seront rediffusées lors de nuits spéciales, sans oublier une «Revue de Presse» spéciale 30 ans, tournée en région.

media+

Quelles sont vos exigences en matière d’acquisition ?

Jonathan CURIEL

Sur le cinéma, notre politique est de rester toujours très large en acquisition avec des blockbusters mais aussi des films plus anciens avec des cycles : Eastwood, Gabin, Carné, Noiret…  Côté séries, «Madoff» et «The Strain» en inédit.

media+

Paris Première sur la TNT gratuite… le combat continue ?

Jonathan CURIEL

Nous avons toujours vocation à être vus par le plus grand nombre. Le dossier n’a pas été rouvert depuis juillet. Mais on se concentre sur notre rentrée pour faire progresser au mieux la chaîne.