J. FOUQUERAY (W9-6TER) : « La place de la musique augmente encore en Prime avec 25 soirées sur W9 »

45

Pour la saison 2021-2022, W9 continue de miser sur les piliers qui ont fait son succès (cinéma, séries, feuilletons-réalités, magazines, musique et sport). A cela s’ajoute un renforcement des productions originales dans les domaines de la fiction, du divertissement et du magazine. Quant à 6ter, elle élargit le genre de programmes auxquels la chaîne nous avait habitués. Rencontre avec Jérôme FOUQUERAY, Directeur général de W9 et 6ter (Groupe M6).

MEDIA +

W9 conforte sa position de mini-généraliste. Quelle est la dynamique?

JÉRÔME FOUQUERAY

Le succès d’image et d’audience de W9 (la saison dernière est la meilleure depuis 4 ans, et nous venons de terminer le meilleur été depuis 8 ans) repose sur une grande variété de programmes. Nous allons continuer à creuser nos différents sillons, et lancer plusieurs nouveautés. C’est notamment vrai du côté des magazines, avec une nouvelle marque «Ultra Violet» pour porter des enquêtes sur les sujets d’actualité les plus brûlants. Ce programme sera incarné par deux jeunes journalistes, et qui vont enquêter sur le terrain sur des thèmes particulièrement clivants: la sphère complotiste, le phénomène des squatteurs, les fraudeurs, la vérité sur les éoliennes,… Autre nouveauté, un tout nouveau divertissement porté par Issa Doumbia, qui est le visage de l’humour de W9. Le sport va aussi occuper une place importante avec une trentaine de soirées sur la saison, avec le retour de l’Europa League, où l’on suivra le parcours européen de Marseille, Monaco et Lyon : jeudi dernier, la première soirée a fait un carton d’audience (1,3M de téléspectateurs, et 6% sur la cible commerciale).

MEDIA +

W9 édite 11 différents magazines. Pourquoi autant ?

JÉRÔME FOUQUERAY

Nos marques historiques «Enquête d’action» et «Enquêtes criminelles» – qui occupent 70 à 80 soirées par an – continuent de délivrer de fortes audiences, avec un volume d’inédits élevés. Nous avons aussi développé de nouvelles marques comme «État de Choc», «Complots» ou «Minute par Minute», qui connaissent de beaux succès. Par exemple, lors du week-end consacré aux 20 ans du 11 septembre, le magazine «Minute Par Minute» spécial a rassemblé 1M de téléspectateurs et 9% sur la cible des moins de 50 ans. La saison dernière, nous avons encore lancé «2050», consacré aux dérèglements du climat, et «Les Routes les plus dangereuses du monde», présenté par Stéphane Carpentier. Pour ces deux magazines, de nouveaux numéros arrivent à partir de novembre. Et puis en fin d’année, nous lancerons la nouveauté «Ultra Violet».

MEDIA +

Comment évolue le quota musical imposé à W9 ?

JÉRÔME FOUQUERAY

La musique est de loin le 1er genre représenté sur la chaîne en temps d’antenne avec 3.300 heures/an. Cette année, la place de la musique augmente encore en Prime, avec 25 soirées dont 6 inédites de variétés dans lesquelles la création française occupe une place centrale. En fin d’année, nous relançons la cérémonie «W9 D’OR» (produite par Fremantle) qui récompense les artistes les plus vendus, écoutés ou diffusés de l’année. Côté documentaires musicaux, nous continuons d’investir pour raconter l’histoire des plus grandes stars musicales, avec de nouveaux documents inédits consacrés à Patrick Bruel, Louane, Céline Dion ou Jean-Jacques Goldman. Il faut se réjouir du succès de ces documentaires qui cet été ont rassemblé chaque mercredi entre 700.000 et 1M de téléspectateurs ! En novembre, nous lançons une nouvelle émission, «Sans Filtre», dans laquelle Eric Jean-Jean confesse les plus grands artistes dans une discussion sans aucun tabou : 2 numéros ont déjà été tournés avec Amel Bent et Patrick Bruel. Enfin, nous accueillons chaque matin avec RTL2, l’émission «Le Double Expresso» qui connaît depuis septembre des audiences satisfaisantes en passant régulièrement la barre des 5% de pda commerciale.

MEDIA +

Que développez-vous sur les séries-réalité ?

JÉRÔME FOUQUERAY

Les feuilleton-réalités sont un pilier d’audience de W9. Avec 700.000 téléspectateurs en moyenne pour l’audience veille et 1,2M en audience consolidée avec les 4 écrans, c’est un succès considérable. La part de marché commerciale flirte avec les 10% en 19h et 21h. Sur les moins de 25 ans, nous pouvons même atteindre 25%, ce qui place W9 première chaîne nationale sur cette cible. Parallèlement, le rayonnement digital est phénoménal, avec un total de 200M de vidéos vues par saison. Avec un tel succès, toutes les marques existantes ont vocation à revenir en 2021/2022 avec «Les Marseillais Vs Reste du Monde», «Les Princes & Princesses de l’Amour» (actuellement en tournage en Provence), «Les Marseillais, «Les Apprentis Aventuriers». Nous travaillons aussi sur de nouvelles créations, peut-être pour la 2ème moitié de l’année 2022.

MEDIA +

Quels types de fictions investissez-vous ?

JÉRÔME FOUQUERAY

La saison 4 de la fiction courte d’humour «La petite histoire de France» produite par Kissman Production (Jamel Debbouze) arrive à l’antenne entre novembre et janvier. Nous étudions aussi l’idée d’une suite à la fiction de Prime Time «Escape», dont la diffusion en février 2021 avait réalisé un énorme carton d’audience (1,3M de téléspectateurs et 13% pda sur la cible commerciale).

MEDIA +

Comment définissez-vous 6TER ?

JÉRÔME FOUQUERAY

6TER est la chaîne de l’écoute conjointe. Elle a vocation à rassembler enfants et parents sur un même canapé, avec des programmes bienveillants, positifs et divertissants, dans tous les genres : cinéma, séries, divertissements, magazines et feuilletons documentaires. C’est un positionnement clair et unique, complémentaire de M6, W9 ou Gulli, plébiscité par le public via la progression régulière de l’audience, qui la place en 2021 au même niveau que TFX sur la cible ensemble, et au même niveau que C8 sur la cible commerciale. C’est un beau résultat, et l’année est loin d’être finie. Les grosses nouveautés de 6TER concernent les feuilletons documentaires de Prime Time. Ce genre peut aider à élargir encore l’audience de 6TER. La saison 2 du feuilleton documentaire «Les Reines de la Route» (Warner France) arrive bientôt. Nous aurons aussi «Les Reines du Chantier (Studio 89) et «Les Rois et les Reines du Nettoyage» (Warner France). Et puis une nouveauté vraiment étonnante, «Familles Mortelles».

Êtes-vous inquiet des informations faisant état d’une vente de 6TER ?

Cela n’est pas une source d’inquiétude. Nous sommes pleinement mobilisés sur les programmes de nos deux chaînes, l’accompagnement des talents et les objectifs d’audience, notamment celui d’atteindre à nouveau en 2021 le record d’audience déjà atteint en 2020 (6,6% de pda commerciale cumulée).