J. HENRIET (Satisfy) : « «Qui veux être mon associé ?» est le programme le plus jeune de la télévision en Prime, sur les chaînes historiques gratuites, en 2022 »

130

Jeudi 1er décembre 2022, M6 a présenté la troisième saison de son programme «Qui veux être mon associé ?». L’occasion pour média+ d’évoquer les évolutions du format avec Jérémy HENRIET, Producteur pour Satisfy.

Comment avez-vous pensé la troisième saison de «Qui veux être mon associé ?»

Alors que la deuxième saison a été diffusée en janvier 2022 sur M6, la troisième saison de «Qui veux être mon associé ?» est enfin de retour en janvier 2023. Pour ces nouveaux numéros, une nouvelle investisseuse rejoint le jury : Isabèle Chevalier. Grande professionnelle, elle participe à l’émission québécoise, «Dans l’œil du dragon», une émission qui se rapproche de la franchise «Qui veux être mon associé ?». Avec son expérience et son réseau, elle nous ouvre à l’international. Sur le reste de l’émission, nous avons fait le choix de ne pas bouleverser nos fondamentaux.

Comment s’est passé le casting ?

Pour cette troisième saison, nous avons reçu près de 3.000 dossiers de candidatures. Nous en avions reçu 1.000 pour la saison 2. Cela montre bien l’intérêt des Français pour l’émission, mais aussi pour l’entreprenariat. Nous sélectionnons ensuite les dossiers qui, potentiellement, peuvent lever de l’argent. À noter que nous souhaitons mettre à l’antenne des projets BtoC, et non forcément BtoB. D’un autre côté, nous attendons une certaine forme de bienveillance de la part de notre jury. Pour rappel, pour cette saison, il est composé de Marc Simoncini, Eric Larchevêque, Delphine André, Anthony Bourbon, Jean-Pierre Nadir et Isabèle Chevalier. Nous avons tourné ces nouveaux épisodes en septembre 2022.

Après Julien Courbet et Xavier Domergue, qui sera l’animateur de la troisième saison ?

Animer «Qui veux être mon associé ?» est un rôle assez compliqué. Après Julien Courbet en saison 1, puis Xavier Domergue en saison 2, nous avons pris la décision, en concertation avec M6, de ne pas faire appel à un animateur. Les échanges entre les entrepreneurs et les différents investisseurs sont assez naturels.

Quel bilan tirez-vous des deux dernières saisons ?

«Qui veux être mon associé ?» est un programme qui a été massivement suivi par les jeunes et qui montre le dynamisme et le sens des responsabilités de la nouvelle génération. La saison 2 a été suivi en moyenne par 1.800.000 téléspectateurs, 20% auprès des FRDA-50 ans (+11% vs saison 1), 21% des moins de 50 ans (+31% vs saison 1) et 31% des 15-34 ans (+51% vs saison 1). En ratio, sur l’année 2022, «Qui veux être mon associé ?» est le programme le plus jeune de la télévision en Prime, sur les chaînes historiques gratuites.

Préparez-vous déjà une quatrième saison ?

Il est encore trop tôt pour confirmer ou non une saison 4. Le programme est soutenu est par la chaîne M6 et nous donnons le maximum pour fidéliser les téléspectateurs.