J-P. CASTE ( ShowHeroes Group) : « En France, la télévision connectée gagne du terrain »

216

ShowHeroes Group publie les résultats de son étude sur les usages de la CTV (TV connectée). On y apprend que 63% des Français déclarent regarder plus de contenus CTV depuis la pandémie. Explications avec Jean-Philippe CASTE, DG France de ShowHeroes Group.

media+

ShowHeroes Group publie les résultats de son étude «Pourquoi la CTV va gagner la bataille de l’attention?» menée avec l’institut COG Research. Quels sont les premiers éléments de réponse ?

Jean-Philippe CASTE

Il y a assez peu d’études aujourd’hui sur la Connected TV. Divisée en deux phases, le rapport décrypte le comportement des Français face à l’expérience CTV et analyse l’impact de l’attention, mesure-clé pour évaluer l’efficacité des campagnes publicitaires. L’étude démontre notamment que le temps d’attention des téléspectateurs devant la télévision connectée est largement supérieur à celui observé devant la télévision classique : 12,2 secondes en moyenne avant de détourner le regard. C’est 2,8 secondes de plus que sur la télévision linéaire et 5,8 fois plus que sur YouTube. Autre apprentissage, les téléspectateurs restent attentifs pendant 51% du temps devant la publicité diffusée en TV connectée. C’est 17% de plus que pour la télévision classique et 40% de plus que pour YouTube. 67% des répondants préfèrent voir des publicités en rapport avec le contenu qu’ils regardent. C’est pourquoi le contexte exerce un impact direct sur les comportements d’achats des téléspectateurs : 43% d’entre eux ont cherché́ un produit après avoir vu une publicité sur la CTV.

media+

Sur la quantitative, quel est l’élément marquant des usages en France ?

Jean-Philippe CASTE

L’Hexagone est un marché singulier en Europe sur la consommation de contenus TV et digital. Pour preuve, 26% des répondants français déclarent n’avoir souscrit aucun abonnement SVOD, contre 11% pour le marché anglais.

media+

Comment expliquez-vous ce taux élevé de non-souscription ?

Jean-Philippe CASTE

En France, il y a une appétence pour consommer du contenu gratuit financé principalement par la publicité (50% du public). Le non-abonnement s’explique aussi par le phénomène de «subscription fatigue» qui prend de l’ampleur dans un contexte où l’offre SVOD n’a jamais été aussi importante dans le monde. Face aux multiples confinements et à un marché de la SVOD saturé, les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers la télévision connectée : 63% d’entre eux déclarent l’utiliser davantage depuis la pandémie. 66% d’entre eux préfèrent la TV connectée avant tout pour sa flexibilité.

media+

Quelle autre tendance de consommation avez-vous remarqué ?

Jean-Philippe CASTE

Le «binge-watching» (possibilité de regarder tous les épisodes d’une série à la chaîne) s’est ancré dans les habitudes. 94% des Français interrogés estiment que la diffusion de contenus dans leur intégralité est essentielle pour une application CTV. L’offre de contenus est encore plus pléthorique.

media+

Mais les Français sont-ils enclins à accepter toujours plus de publicités, y compris sur la télévision connectée ?

Jean-Philippe CASTE

Pour accéder à du contenu varié et gratuit, les Français sont de plus en plus enclins à accepter la publicité sur la CTV qui est jugée moins intrusive et plus personnalisée. D’ailleurs, 45% des répondants considèrent que ces coupures publicitaires contiennent moins de publicités et 29% trouvent les messages publicitaires de meilleure qualité. En bénéficiant à la fois de la finesse du ciblage digital et de la puissance du grand écran, les marques peuvent ainsi toucher une audience plus jeune, de moins en moins adressable en TV traditionnelle. De nombreuses publicités avec des QR Code se mettent d’ailleurs en place, et permettent aux téléspectateurs de le scanner pour accéder au produit de la marque via son smartphone.