Japon: des employés de la chaîne TV NHK licenciés pour délits d’initiés

    128

    La chaîne de télévision publique japonaise NHK a annoncé jeudi avoir licencié trois employés impliqués dans un scandale de délits d’initiés. «Nous avons décidé de mettre à la porte trois journalistes pour délits d’initiés», a indiqué un porte-parole de NHK. La chaîne a également décidé de sanctionner neuf autres responsables, par des retenues sur salaires, y compris un responsable de production du siège de Tokyo, a-t-il ajouté.