JPMorgan investit ses fonds propres dans l’audiovisuel

    129

    La banque américaine JPMorgan va investir 200 millions de dollars de ses propres deniers dans l’industrie audiovisuelle, au titre d’une diversification de ses placements. La banque, qui assure par ailleurs des services de conseil pour des placements dans l’audiovisuel, prévoit de financer pour son propre compte des projets dans la télévision et le cinéma via une division dédiée à cette industrie, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué. Les liens étroits entre JPMorgan et le cinéma hollywoodien remontent aux années 20, lorsque la banque finançait des films muets. La banque a ensuite développé des services de conseil en financements pour ce secteur, et a réalisé, l’an passé, quelques financements épars dans la production cinématographique. Le groupe s’est adjoint plus tôt dans l’année les services de deux ténors de l’industrie du divertissement, en recrutant deux ex-responsables de Sony Pictures – Alan Levine et Ken Lemberger – pour diriger la division nouvellement créée de conseil dans le divertissement. «JPMorgan est fier de continuer à soutenir une industrie que nous avons suivie depuis ses débuts», a commenté la banque dans son communiqué, ajoutant y voir «des opportunités stimulantes» pour être non seulement une banque-conseil mais aussi un investisseur.