L. GARAUDE (MIPCOM Online) : «Nous enregistrons déjà plus de 700 sociétés exposantes virtuelles»

24

Chaque mois d’octobre, l’industrie des médias et du divertissement converge à Cannes pour le MIPCOM. Face à la situation sanitaire, la 36ème édition sera 100% en ligne (du 5 octobre au 17 novembre). Les détails avec Laurine GARAUDE, Directrice de la Division Entertainment de Reed MIDEM.

media+

MIPCOM Online est-il l’alternative la plus évidente pour maintenir votre rendez-vous ?

Laurine GARAUDE

Le monde entier est impacté par la crise sanitaire. Organiser des événements en physique comme le nôtre n’est pas possible aujourd’hui. Cependant, nous sommes ravis de cette 1ère édition du MIPCOM en ligne. Toutes les équipes travaillent avec beaucoup d’énergie pour reproduire au mieux l’esprit de communauté du MIPCOM, afin d’aider nos clients à faire du business, à se rencontrer virtuellement mais aussi à s’informer concernant les tendances internationales. Nous répondons à une demande de l’industrie des médias et du divertissement. Nous enregistrons déjà plus de 700 sociétés exposantes virtuelles et plus de 2.000 acheteurs.

media+

Difficile de calquer un rendez-vous présentiel en ligne ? 

Laurine GARAUDE

L’approche est différente mais l’esprit est le même. Depuis le 5 octobre, nous avons lancé le MIPCOM Warm-up, des sessions pour préparer le marché en ligne pour les professionnels. La pièce centrale reste le MIPCOM Week (du 12 au 16 octobre) avec la plateforme digitale et tous les événements et conférences que nous avions prévus de faire en physique. Et dans un troisième temps, le MIPCOM Follow Up+ (du 17 octobre au 17 novembre) avec le replay à disposition et la possibilité de continuer à se faire des contacts dans l’industrie.

media+

Le MIPCOM est aussi l’occasion de décrypter les tendances de l’audiovisuel …

Laurine GARAUDE

Il y a beaucoup de réflexions sur le futur. Nous avons créé un programme de conférences «Tech & Creativity». Nous vivons une période de changements amplifiée par la pandémie, où la technologie impacte l’aspect créatif de la télévision et lui apporte de nouvelles opportunités passionnantes. Dans les «Global Upfronts», de grandes sociétés (all3media international, A+E Networks, BBC Studios, Beta Film, Discovery, Inc., ITV Studios, Newen, ViacomCBS and ZDF Enterprises,…) vont exposer leur line-up. «Connect, Discover & Inspiration», ce sont trois piliers du MIPCOM cette année. Dans l’ADN de notre marché, il y a un aspect inspirationnel que l’on retrouve à travers des Key Notes : Ted Sarrandos (Netflix), Tyler Perry ou encore Jeremy Darroch (Sky). Pour la 4ème fois, nous organisons les «Diversify TV Excellence Awards». Les prix sont dédiés à défendre et promouvoir la diversité et l’inclusion sous toutes ses formes à travers l’industrie télévisuelle internationale.

media+

Face à la situation sanitaire, les opportunités de business dans les médias se sont-elles amoindries ou accentuées ?

Laurine GARAUDE

Le besoin de business est très élevé. Les opportunités sont nombreuses même si nous savons que la situation économique n’est pas facile. Le consommateur est en demande de contenus. Il en consomme de plus en plus. Et comme la production a baissé de façon générale compte tenu de la crise, il y a une forte demande de contenus pour remplir les grilles de programmes. C’est pourquoi nous mettons à l’honneur autant de «screenings» au MIPCOM pour donner l’opportunité de promouvoir des programmes à l’international.