A. LEWI (CANNESERIES) : «Toute la partie physique de notre événement a été maintenue»

34

Du 9 au 14 octobre, CANNESERIES transformera la ville de Cannes en capitale internationale de la série. Le rendez-vous ne cesse de grandir et d’évoluer tout en gardant son ADN, celui d’un festival gratuit et ouvert à toutes et tous. Rencontre avec Albin LEWI, Directeur Artistique de CANNESERIES.

media+

Face à la situation sanitaire, comment avez-vous repensé le modèle de CANNESERIES ?

Albin LEWI

Qui aurait pu prédire que cette édition se tiendrait en octobre quand, en février dernier, nous levions le voile sur la sélection 2020… L’événement a donc été annulé début mars, avant le confinement, et nous avons eu cette chance de trouver une nouvelle date, en octobre, en nous associant au MIPCOM. Nous avons repensé le festival en proposant une offre adaptée, à la fois en physique et en digital. Toute la partie physique a été maintenue. Le festival aura donc lieu avec des projections à l’auditorium Lumière du Palais des Festival et des Congrès de Cannes avec un jury présent sur place. Nous avons une programmation très vaste, qui s’adresse à tout le monde, de la série la plus populaire à la plus pointue. En parallèle, nous avons fait deux innovations majeures.

media+

Quelles innovations avez-vous donc mises en place ?

Albin LEWI

D’abord, nous avons monté une plateforme en ligne, CANNESERIES LIVE, qui permettra d’assister au festival de manière très immersive. Nous serons l’un des seuls festivals à proposer l’intégralité de la compétition en ligne. Nous avons imposé une jauge qui correspond à celle de l’auditorium Lumière (soit environ 2.000 personnes). Le public aura 24h pour regarder les séries, tant que la jauge n’est pas dépassée. Sur notre plateforme, nous avons modélisé une carte de la ville de Cannes où vous pouvez positionner votre avatar dans les différents lieux de l’événement. Pour la deuxième innovation, le contenu du festival a été repensé, en mettant en place une programmation spéciale avec des talents qui ne pouvaient pas se déplacer à Cannes. Des masterclass sont ainsi enregistrées avec des créateurs, comédiens et des focus par série (Darren Star, Judith Light, Baran Bo Odar, Jared Harris, Sigourney Weaver, etc.). Ces captations seront disponibles, sans contrainte de visionnage pour tout le monde sur notre plateforme.

media+

En quoi votre compétition officielle a-t-elle été adaptée et transformée ?

Albin LEWI

L’intégralité de la section «hors compétition» a été modifiée. A l’époque, en mars dernier, nous devions avoir la première européenne de «The Mandalorian» et la première mondiale du «Bureau des Légendes». Comme tout était sujet à un calendrier très précis, ça n’avait plus de sens de les maintenir six mois plus tard. Nous avons repensé intégralement les séries «hors compétition» avec «La Flamme» (Canal+) ou encore «Dix pour cent» (France 2). En parallèle, la priorité a été donnée aux séries déjà sélectionnées pour la compétition officielle. On a donc fait un travail pour voir si elles correspondaient encore à nos critères d’éligibilité, à savoir des séries soit en «World Premiere», soit diffusées uniquement sur leur territoire d’origine. Après ce travail de recherche, on s’est rendu compte que 6 séries sur 10 étaient encore en «première internationale».

media+

Avez-vous maintenu «The CANNESERIES Writers Club» ?

Albin LEWI

Absolument ! Cet événement réunissant près de 35 scénaristes se déroulera du 13 au 14 octobre 2020 à l’hôtel Le Majestic Cannes. Deux jours entièrement dédiés à l’univers des scénaristes avec des rencontres sous forme de masterclass ou tables rondes en anglais et en français au cours desquelles les scénaristes pourront partager leurs expériences et échanger avec des producteurs et des showrunners. Nous recevons des personnalités reconnues comme Fanny Herrero («Dix pour cent»), mais aussi des plus jeunes scénaristes.