La chaîne russe RT a enfreint les règles d’impartialité et pourrait être sanctionnée

499

La chaîne russe RT a enfreint les règles d’impartialité lors de sa couverture de l’empoisonnement d’un ex-agent double russe à Salisbury, dans le sud de l’Angleterre, et pourrait être sanctionnée, a annoncé jeudi le régulateur britannique de l’audiovisuel Ofcom. «Ofcom a décidé aujourd’hui que RT avait enfreint les règles audiovisuelles en ne respectant pas l’impartialité nécessaire dans sept programmes diffusés sur une période de six semaines», a déclaré le régulateur dans un communiqué. Ces violations «constituent un manquement grave aux règles audiovisuelles», a-t-il dénoncé. «Nous avons annoncé à RT que nous considérions la possibilité de leur imposer des sanctions», a ajouté Ofcom, soulignant avoir laissé la possibilité à la chaîne russe de revenir s’expliquer avant d’aller plus loin. Les programmes incriminés ont été diffusés du 17 mars au 26 avril, après l’empoisonnement de l’ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia à l’agent neurotoxique Novitchok, le 4 mars à Salisbury. Tous deux ont survécu à l’attaque. Londres a accusé Moscou d’être à l’origine de cette attaque et affirmé avoir identifié ses auteurs: deux officiers du GRU, le service de renseignement de l’armée russe. Des accusations que Moscou a démenties.