La couverture photo AFP de l’Ukraine au Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre

62

La 29ème édition du Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre, met à l’honneur le travail d’Aris Messinis sur la guerre en Ukraine. L’exposition «Une guerre de trop» présente du 4 au 30 octobre 2022 près d’une trentaine de clichés qui reviennent sur le plus grave conflit en Europe depuis 1945. L’exposition proposera également une sélection de sujets vidéos et un florilège de la production photographiques des reporters-photographes de l’Agence France-Presse qui se relaient sur le terrain depuis le début du conflit. Au contact des troupes et des populations les plus exposées Aris Messinis livre un témoignage poignant sur le quotidien de la guerre en Ukraine depuis que l’armée russe a envahi le pays le 24 février 2022. Chef des photographes pour la Grèce, Aris Messinis est basé à Athènes et travaille pour l’Agence France-Presse depuis 2003. Ses reportages lui ont valu de nombreux prix internationaux, notamment le prix Bayeux Calvados-Normandie des Correspondants de guerre pour son sujet consacré à la bataille de Syrte d’octobre 2011 en Libye. En 2016, il obtient le Visa d’or News à Visa pour l’Image pour un sujet consacré à l’arrivée des migrants sur les plages de l’île de Lesbos. A noter aussi que Cesar Manso est le lauréat de l’opération Regard des jeunes de 15 ans. À partir d’une sélection de photographies AFP sur l’actualité internationale de ces 12 derniers mois, les élèves de classes de 3e ont voté pour la photo qui symbolise pour eux le monde d’aujourd’hui.Parmi les 20 clichés présentés c’est la photo de Cesar Manso qui a remporté le plus grand nombre de voix avec 3.476 votes sur un total de 15.982 votants. Prise le 18 juin 2022, l’image montre des pompiers tentant de contenir un incendie de forêt à Pumarejo de Tera dans le nord de l’Espagne.