La scénariste cubaine Delia Fiallo, «mère de la telenovela», s’est éteinte à Miami

48

La scénariste cubaine Delia Fiallo, considérée comme «la mère de la telenovela» et à l’origine de succès internationaux comme le feuilleton «Cristal», est décédée mardi à Miami à l’âge de 96 ans, a confirmé sa belle-fille. Pionnière de ce genre de feuilletons romantiques ultrapopulaires en Amérique latine, Delia Fiallo, dont la carrière a commencé dès le milieu du siècle dernier, avait confié lors d’un entretien en 2018 vouloir qu’on se souvienne d’elle «comme d’une personne qui a beaucoup aimé et qui fut très aimée». Sa belle-fille, Odalis Baez, a confirmé son décès. Couronnée «mère de la telenovela» par ses fans, Delia Fiallo a marqué de ses scénarios la culture populaire hispano-américaine de la deuxième moitié du 20e siècle. Elle avait commencé sa carrière en 1950 par des feuilletons radiophoniques, avant d’écrire en 1957 son premier scénario destiné à la télévision. Delia Fiallo a ensuite travaillé avec des chaînes télévisées vénézuéliennes après avoir quitté le régime communiste cubain pour Miami en 1966, dont «Lucecita» en 1967, ou de succès mondiaux comme «Esmeralda», «Leonela», «Cristal» et «Kassandra».