L’association «Pour les Femmes Dans les Médias» (PDFM) poursuit son engagement avec sa charte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes

277

Le 13 mars dernier, l’association PFDM (Pour les Femmes Dans les Médias) organisait au Ministère de la Culture la signature d’une charte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes en entreprise. De nombreuses entreprises avaient répondu à ce premier appel. Aujourd’hui, c’est 51 nouveaux signataires, représentants les médias, la presse et le monde de la musique, qui la signeront le 21 janvier 2020 à 17h30 en présence du Ministre de la Culture, Franck Riester. À cette occasion Delphine Ernotte (Président Directeur Général du groupe France Télévisions), Gilles Pélisson (Président Directeur Général du groupe TF1) Maxime Saada (Président Directeur Général du groupe Canal +), exposeront les actions mises en oeuvre dans leurs groupes respectifs, depuis leurs engagements lors de la première édition de la charte, le 13 mars 2019. Louis Dreyfus (Président du directoire du groupe le Monde) apportera son témoignage sur les mesures mises en place dans son groupe. Pour rappel, le 13 mars dernier, 17 entreprises des Médias, signaient la charte PFDM : Yves Bigot (TV5 monde), Pierre Antoine Capton (Mediawan), Véronique Cayla (Arte), Delphine Ernotte (France télévisions), Mercedes Erra (Havas), Hélène Etzi (Disney), Bibiane Godfroid (Newen), Serge Laroye (OCS), Gilles Pelisson (Groupe TF1), Maxime Saada (Groupe C+), Maryam Salehi (Nrj Group), Marie Christine Saragosse (France Médias monde), Nicolas de Tavernost (Groupe M6), Christophe Thoral (lagardère active), Laurent Vallet (INA), Sybile Veil (Radio France), Alain Weill (Nextradio, SFR).