L’audience des chaînes historiques a de nouveau globalement reculé en 2017

208

L’audience des chaînes historiques a de nouveau globalement reculé en 2017, au profit de leurs concurrentes de la TNT, sans bouleverser cependant le classement au podium, qui reste dominé par TF1, devant France 2 et M6. France 3, portée notamment par le succès de ses séries policières en soirée comme «Capitaine Marleau», est la seule chaîne historique à tirer son épingle du jeu, avec une part d’audience (pda) stable à 9,1%, toutes catégories de téléspectateurs confondues, selon les chiffres de Médiamétrie. En revanche, les autres «grandes chaînes» sont en repli, leurs audiences continuant année après année d’être grignotées par leurs rivales de la TNT. Ainsi, TF1 cède 0,4 point à 20% de pda, mais elle maintient son leadership sur ses principales concurrentes : France 2 cède également 0,4 point à 13% et M6 signe une mauvaise année, tombant à un niveau inhabituellement faible (-0,7 point à 9,5%). Enfin ARTE, plombée par l’actualité électorale en France, sauve les meubles grâce à une bonne fin d’année (-0,1 point, à 2,2% de pda), tandis que Canal+ poursuit sa dégringolade (-0,5 point, à 1,2%). A l’inverse, ce cru 2017 est positif pour la plupart des autres chaînes de la TNT, qui ont débarqué sur les ondes hertziennes depuis une douzaine d’années, en particulier la chaîne d’info BFMTV dont l’audience a été dopée par l’actualité politique et électorale. La chaîne du groupe Altice a ainsi gagné 0,4 point à 2,7% de pda, un nouveau record annuel pour BFMTV, grâce à des scores remarquables en avril et mai (3,7% et 3,4% de pda), autour de l’élection présidentielle. Parmi les autres chaînes d’info, LCI prend 0,3 point à 0,6% et CNews en perd autant à 0,6%. Autre mouvement notable: TMC, filiale de TF1, portée par le succès de «Quotidien» de Yann Barthès, gagne 0,2 point, à 3,2% de pda, et talonne en moyenne annuelle C8 (-0,1 point, à 3,3%). C8, chaîne du groupe Canal+, dont l’émission phare «Touche pas à mon poste» et son animateur vedette Cyril Hanouna ont été secoués par plusieurs polémiques, est même tombée à 3% de pda au mois de décembre, derrière TMC (3,2%). Et France 5 réalise un cru historique, avec une progression de 0,2 point, à 3,6% de pda, passant ainsi devant C8. Par groupes, TF1 gagne 0,3 point, à 27,7%: outre TMC et LCI, NT1 et HD1 (qui vont être rebaptisées ce mois-ci TFX et TF1 Séries Films) sont aussi en hausse. «Nous sommes le seul groupe historique en progression» et ce «dans un univers de plus en plus concurrentiel», souligne Fabrice Bailly, directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1. Il met en avant des succès comme le feuilleton d’avant-soirée «Demain nous appartient», lancé l’été dernier sur TF1 et la chaîne a décidé de pérenniser, et «Quotidien» sur TMC.Mais France Télévisions reste en tête, avec 28,3% de pda (-0,3 point), aidée par France 5 et le lancement fin 2016 de franceinfo (dont les audiences ne sont toutefois comptabilisées par Médiamétrie que depuis octobre). France 4 perd 0,1 point, à 1,8%, et France Ô lâche 0,2 point, à 0,6%. Le groupe souligne dans un communiqué qu’il «confirme sa place de 1er groupe audiovisuel français». Et revendique pour France 2 la plus forte progression en cours d’année, les changements intervenus à la rentrée de septembre (arrivée d’Anne-Sophie Lapix au 20H, après-midi remaniés) commençant à porter leurs fruits. Toujours par groupe, les chaînes d’Altice (BFMTV, Numéro 23 et RMC Découverte) signent la meilleure performance générale (+1,1 point à 6% de pda), contre une baisse de 0,3 point pour le groupe M6 (qui comprend aussi W9 et 6Ter) à 13,8% et une chute de 0,9% pour le groupe Canal+ (Canal+, C8, CNews et CStar). Enfin, le pôle TV de NRJ (NRJ12 et Chérie 25) perd du terrain (-0,1 point, à 2,7%), tandis que Gulli prend 0,2 point, à 1,6%, et que L’Equipe est stable à 1,1 point.