L’audience des Oscars en légère hausse avec 18,7 millions de téléspectateurs devant le triomphe de la comédie déjantée «Everything Everywhere All At Once»

289

L’audience des Oscars a augmenté pour la deuxième année consécutive, avec 18,7 millions de téléspectateurs qui ont suivi en direct le triomphe de la comédie déjantée «Everything Everywhere All At Once», a annoncé lundi la chaîne de télévision ABC.Cela représente une progression de 12% par rapport à la cérémonie de l’an dernier, lors de laquelle Will Smith avait défrayé la chronique en giflant l’humoriste Chris Rock sur scène.

Le rebond se poursuit donc doucement pour les Oscars, qui ont touché le fond lors de la pandémie. En 2021, l’audience s’était effondrée de plus de moitié lors d’une cérémonie minimaliste marquée par les restrictions sanitaires, pour atteindre un plus bas historique avec seulement 9,85 millions de téléspectateurs.

Cette année, le retour de l’humoriste Jimmy Kimmel, valeur sûre comme maître de cérémonie, et la présence d’un film novateur comme «Everything Everywhere All At Once» aux côtés de véritables blockbuster comme «Top Gun: Maverick» et «Avatar: la voie de l’eau», laissaient espérer un regain d’intérêt pour les Oscars. Cette tendance haussière est une bonne nouvelle pour les organisateurs. Car depuis des années, les cérémonies de remise de prix ont du mal à générer autant d’attention qu’auparavant, face à la concurrence des plateformes de streaming et des réseaux sociaux. L’audience de dimanche reste toutefois la troisième plus basse de l’histoire de la cérémonie. La soirée, qui a été marquée par les prestations musicales de Rihanna et de Lady Gaga, a été généralement saluée par la critique. L’absence de violence sur scène a permis de se concentrer sur les nombreux discours touchants de lauréats en larmes.

Les stars d’«Everything Everywhere», qui ont raflé trois des quatre statuettes d’acteurs, ont semblé véritablement comblés par leurs récompenses. Le Hollywood Reporter salue ainsi une édition «heureusement peu chargée en drame, mais très émouvante». De même, le magazine Variety a trouvé le spectacle «de bon goût». Mais l’absence totale de surprises n’a pas plu au «New York Times».

Le quotidien baille devant une cérémonie réduite à «un exercice anodin» qui «s’en est tenu scrupuleusement au scénario».La cérémonie a viré au triomphe pour «Everything Everywhere All At Once», récompensé par sept Oscars, dont ceux du meilleur film et de la meilleure actrice pour sa star Michelle Yeoh. Les chiffres publiés par ABC lundi sont préliminaires. Les audiences définitives doivent être publiées mardi.