Le 33ème festival du film britannique de Dinard s’ouvre mercredi

39

Le 33ème festival du film britannique de Dinard s’ouvre mercredi avec notamment une trentaine de longs-métrages projetés, dont «des pépites originales», selon les organisateurs. Six films s’affronteront en compétition: «All my friends hate me» d’Andrew Gaynord, «Emily» de Frances O’Connor, «My old school» de Jono McLeod, «Pirates» de Reggie Yates, «Winners» d’Hassan Nazer et «The almond and the seahorse» de Celyn Jones et Tom Stern, qui sera présenté lors de la cérémonie d’ouverture.

Cette édition, qui se tient jusqu’à dimanche, présentera une vingtaine d’avant-premières européennes, selon les organisateurs. «Les films sont répartis en sections distinctes. It’s raining men et Girl power ! ont pour protagonistes des hommes ou des femmes dont les passions et combats sont souvent universels. Eccentrics & free spirits met en lumière les différentes façons d’être. Cinema – past present and future suit l’évolution du cinéma depuis un grand film classique en noir et blanc réalisé par feu Peter Brook, en passant par les superproductions, les DVD, et jusqu’à un phénomène récent: le film interactif», précise dans un communiqué la directrice artistique du festival, Dominique Green, qui promet des «pépites originales».

Le jury franco-britannique, présidé par l’acteur français José Garcia, est composé notamment des actrices françaises Alice Pol, Oulaya Amamra et Sofia Essaïdi, ainsi que du réalisateur et producteur Hugo Gélin. Côté britannique, figurent l’acteur et réalisateur britannique Adrian Lester, vu dans «Primary colors» de Mike Nichols, et l’acteur George Blagden, au casting des séries à succès «Versailles» et «Vikings».

Un hommage sera rendu au réalisateur et légende du théâtre britannique Peter Brook, décédé le 2 juillet à 97 ans, avec la projection de son adaptation du roman de William Golding «Sa Majesté des mouches» (1963).

Actualité oblige, un hommage est aussi prévu après le décès de la Reine Elizabeth II, le 8 septembre.

Trois documents d’archives issus des collections de l’INA, datant de sa venue en France en avril 1957, seront projetés au cours d’une séance gratuite dimanche: l’arrivée d’Elizabeth II pour son voyage officiel, le dîner de la Reine au Louvre et son discours officiel. Les cinq prix de ce festival, les Hitchcock, seront remis samedi. En 2021, ce festival, destiné à promouvoir le cinéma britannique auprès du public et des distributeurs français, avait récompensé notamment «Limbo» de Ben Sharrock et «Sweetheart» de Marley Morrison.