Le 82ème prix Albert Londres lance son appel à candidatures

346

Le 82e Prix Albert Londres, plus prestigieuse récompense du journalisme francophone, décernée au meilleur reportage écrit et audiovisuel de l’année, et le Prix Albert Londres du livre, seront remis en octobre, a annoncé lundi l’association dans son traditionnel appel à candidatures.

Créé en 1933 en hommage au journaliste français (1884-1932), père du grand reportage moderne, le prix récompense chaque année le meilleur reporter de presse écrite; depuis 1985, le meilleur reporter audiovisuel; et depuis 2017, le prix du meilleur «livre d’enquête et de reportage», à l’exclusion des bandes dessinées et des livres de photos. Les lauréats reçoivent chacun 3.000 euros. Le prix sera remis en octobre, à une date et en un lieu qui restent à préciser, et, comme chaque année, «seules les qualités d’écriture et de reportage seront appréciées». Une pré-sélection sera annoncée en septembre. Pour y participer les candidats doivent être francophones, avoir moins de 41 ans (y compris tous les coauteurs) et remplir un dossier de candidature disponible sur le site: www.prixalbertlondres.fr avant le 14 juin. La carte de presse n’est pas obligatoire pour concourir au prix, ouvert à tous les genres de presse (économique, politique, sportive, culturelle…). Les journalistes peuvent se présenter à titre individuel, il n’est pas nécessaire d’être recommandé par un journal, un diffuseur, une société de production ou un éditeur. Le jury 2020 est composé de lauréats du célèbre prix : Lise Blanchet, Hervé Brusini, Annick Cojean (présidente), François Hauter, Christian Hoche, Catherine Jentile, Marc Kravetz, Jean-Xavier de Lestrade, Manon Loizeau, Alain Louyot, Jean-Paul Mari, Delphine Minoui, Michel Moutot, Patrick de Saint-Exupéry, Frédéric Tonolli, Olivier Weber, ainsi que des lauréats 2019, Feurat Alani, Marlène Rabaud et Benoît Vitkine.