Le CNC dévoile les résultats du 1er appel à projets Les uns et les autres

104

Le jury de l’appel à projets Les uns et les autres, qui s’est réuni le 1er juillet 2022 au CNC sous la présidence de la comédienne et réalisatrice Sandrine Bonnaire, a choisi de soutenir 8 projets sur les 11 reçus. Annoncé en novembre 2021 par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, avec la volonté d’œuvrer en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans les entreprises du cinéma, de l’audiovisuel, des industries techniques, de l’animation et du jeu vidéo, l’appel à projet est doté d’un montant de 265.000 € (250.000 € du CNC ; 10.000 € de l’AGEFIPH et 5.000 € du ministère de la Culture). Les lauréats de l’appel à projets, annoncés dans le cadre du 1er Forum de l’inclusion économique organisé par l’Afdas à Avignon le 12 juillet, sont :

– CREATIV HANDICAP : l’association propose une formation professionnelle gratuite CIARA (Création, intelligence artificielle, réalité augmentée) à destination des jeunes en situation de handicap et décrocheurs scolaires de 18 à 30 ans. Son but est de mettre en œuvre tout ce qui peut concourir à l’instruction, l’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap et valides, de la naissance, jusqu’au grand âge. Le champ d’intervention couvre les activités artistiques, numériques, culturelles, éducatives, sportives et sociales.

– «TOULOUSE-LAUTREC» : série pour TF1 dont la diffusion est prévue en 2023. L’histoire est celle de Victoire, 17 ans, contrainte d’intégrer un lycée pour l’accueil d’élèves handicapés. La production a souhaité mettre en place un tournage inclusif en faisant tourner des adolescents en réelle situation de handicap, et ce pour trois rôles principaux et de nombreux figurants. Cette mission implique un dispositif spécifique et innovant afin de permettre à ces personnes d’intégrer la série et qu’elles puissent travailler dans les meilleures conditions possibles en fonction de leur handicap.

ATELIERS LES UNS ET LES AUTRES: le projet a pour but de construire une base de connaissances permettant d’accompagner les professionnels du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo dans leurs réflexions sur l’employabilité des personnes en situation de handicap.

– JARIS : ce projet permet à des travailleurs handicapés de se former et de se professionnaliser dans les secteurs d’activités des médias, de la communication, du cinéma, des industries techniques, du jeu vidéo, de la production, de la post-production et de la diffusion audiovisuelle.

– MOVIN MOTION TH.ALENTS : lancée en avril 2021, cette plateforme de mise en relation d’employeurs et de talents, propose aux entreprises du secteur de la production audiovisuelle, du cinéma, et des jeux vidéo des ressources et moyens concrets pour recruter facilement des talents en situation de handicap.

– «LA FILLE EN Y» : ce film met en scène un personnage atteint du syndrome Gilles de la Tourette et utilisant une thérapie chantée. Travail d’une alternante assistante de production en situation de handicap et de 7 à 8 jeunes comédiens atteints du syndrome Gilles de la Tourette.

– RETOUR D’IMAGE : session de formation des collaborateurs aveugles à l’écriture de versions audiodécrites des œuvres. L’enjeu est à la fois de favoriser l’insertion de professionnels en situation de handicap dans les secteurs du cinéma et de l’audiovisuel, et de valoriser le métier de collaborateur auprès des acteurs impliqués dans le marché en expansion de l’audiodescription.

– DISPOSITIF TREMPLIN : dispositif d’accompagnement des personnes handicapées dans les métiers du cinéma et de l’audiovisuel. Ce dernier se veut une passerelle vers l’emploi qui s’appuie sur l’expertise de l’entreprise dans l’accompagnement de personnes handicapées.