Le conflit se poursuit à France 3

    322

    De nouveaux préavis de grève ont été déposés vendredi à France 3, où quatre syndicats, journalistes et techniciens confondus (SNJ, CFDT, SUD et CFTC), continuent à réclamer une revalorisation des salaires de 150 euros par mois, a-t-on appris vendredi de source syndicale. Selon une stratégie qui avait débuté le 16 octobre, le syndicat SUD a déposé un préavis de grève de 59 minutes, de 18h38 à 19h37, pour le 28 novembre. De leur côté, les syndicats CFDT et SNJ associés ont déposé un préavis de grève de 59 minutes, à la même heure, pour le 30 novembre. Ce conflit avait déjà perturbé les émissions de France 3 jeudi soir, avec notamment un «Soir 3» (23h00) ramené à un tout image de 10 minutes. Par ailleurs, l’émission culturelle de Frédéric Taddéï, «Ce soir ou jamais» (22h40) n’avait pas été diffusée. Le mouvement, marqué par des grèves quasi-quotidiennes de 59 minutes, réunissait au départ cinq syndicats, la CGT, le SNJ, la CFDT, SUD et la CFTC.