Le Conseil de l’Europe veut que les Etats encadrent mieux le profilage

    95

    Le Conseil de l’Europe a recommandé jeudi à ses 47 Etats membres d’adopter des normes minimales de protection de la vie privée dans le cadre du profilage des internautes. Il s’agit, selon l’organisation, du «premier texte international sur la protection de la vie privée concernant les nouvelles technologies qui permettent des opérations de profilage à l’insu des intéressés».