Le CSA a autorisé Pink TV à modifier sa convention

    277

    Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a autorisé la chaîne de télévision Pink TV à modifier sa convention, afin de donner naissance à deux chaînes, dont l’une pornographique, qui se partageront le même canal, selon un communiqué du CSA publié mardi. La nouvelle Pink TV, chaîne mini-généraliste s’adressant notamment à la communauté homosexuelle, diffusera de 05h00 à minuit des programmes grand public «exprimant la culture et les modes de vie homosexuels», selon le CSA. Elle sera disponible gratuitement dans les forfaits basiques des opérateurs de câble, satellite et ADSL, a précisé par ailleurs la chaîne. Une autre chaîne, PinX TV, qui voit le jour, proposera deux films pornographiques à partir de minuit jusqu’à 05h00, tous les soirs. Cette chaîne-là sera disponible sur abonnement, au prix de 9 euros par mois. Pendant la journée, elle proposera les mêmes programmes que Pink TV. La chaîne ignore encore la date de mise en oeuvre de ces modifications. Pink TV est en difficulté financière et cherche actuellement un million d’euros pour son financement, avait indiqué début mars son P.-D.G. Pascal Houzelot. La chaîne a été lancée en 2004 et revendique 100 000 abonnés. Ses actionnaires sont les principaux groupes audiovisuels français (Canal+, TF1, M6 et Lagardère Active Media).