Le groupe italien de télévision MediaForEurope a vu son bénéfice net semestriel baisser de près de 63% à 84,6 millions d’euros

49

Le groupe italien de télévision MediaForEurope (MFE, ex-Mediaset), contrôlé par la famille de Silvio Berlusconi, a vu son bénéfice net baisser de près de 63% à 84,6 millions d’euros, en dépit d’une bonne tenue des recettes publicitaires. «Malgré un deuxième trimestre très difficile, les ventes de publicité du groupe ont enregistré une performance nettement meilleure que le marché», a commenté MFE mercredi dans un communiqué.

Le bénéfice net du premier semestre 2021 avait profité de deux éléments extraordinaires, la plus-value dégagée grâce à la cession de Towertel et des dividendes provenant de la participation dans ProSiebenSat1.Les recettes publicitaires sont restées stables à 976,4 millions d’euros en Italie, alors que le marché a reculé de 2,8% sur le semestre. En Espagne, les rentrées publicitaires ont reculé de 5% à 385,8 millions d’euros, conformément à la tendance du marché. Dans les prochains mois, les recettes publicitaires pourraient toutefois «pâtir de la prévisible contraction des dépenses et de la consommation des entreprises et des familles pour faire face à la hausse des prix de l’énergie», prévoit MFE.Le chiffre d’affaires total est resté pratiquement inchangé au premier semestre, à 1,38 milliard d’euros. La dette nette a été sensiblement réduite, passant de 869,2 millions d’euros à 630,7 millions d’euros. Associé à Xavier Niel (groupe Iliad), MediaForEurope a déposé une offre pour les 48,3% que détient le géant allemand Bertelsmann dans le groupe de télévision français M6, remis en vente après l’échec de sa fusion avec la chaîne TF1. Entertainment, groupe production audiovisuelle contrôlé par le Français Stéphane Courbit, associé à Rodolphe Saadé, le patron du groupe du transport maritime CMA-CGM, est également sur les rangs, tout comme le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, déjà présent dans plusieurs médias français. «Nous serons sur tous les dossiers qui nous permettent de prendre de l’ampleur, non seulement dans les pays où nous sommes, l’Italie et l’Espagne, mais aussi ailleurs. Toutes les opportunités seront évaluées», a fait valoir Marco Giordani, directeur financier de MFE, interrogé sur M6 lors d’une conférence avec des analystes.

MFE, qui avait figuré parmi les candidats malheureux au rachat de M6 en mai 2021, cherche à créer un grand groupe européen des médias susceptible de pouvoir rivaliser avec les poids lourds de la diffusion en ligne, comme l’américain Netflix. Dans cette optique, MediaForEurope est monté en juillet à 82,9% du capital de sa filiale espagnole Mediaset Espagne à l’issue de son offre publique d’achat (OPA) lancée en mars. Autre signe de son expansion en Europe, MFE avait franchi en mars la barre des 25% de droits de vote dans la société de médias allemande ProSiebenSat.1, dont il est le premier actionnaire.