Le PDG de TikTok auditionné par le Congrès américain le 23 mars

328

Le PDG de TikTok sera auditionné par le Congrès américain le 23 mars afin de témoigner de l’impact de l’application sur les enfants et de la relation de la plateforme avec le Parti communiste chinois. «Les Américains ont le droit de savoir quel impact ces actions ont sur leur vie privée», a estimé lundi Cathy McMorris Rodgers, la cheffe d’une puissante commission de la Chambre des représentants, à l’origine de cette audition. C’est la première fois que Shou Zi Chew est entendu par le Congrès américain. Le PDG du réseau social chinois avait déjà été reçu à Bruxelles début janvier pour échanger avec plusieurs hauts responsables européens. Très critiquée aux Etats-Unis par les démocrates et les républicains, TikTok entame une année sous haute tension après le passage d’une loi interdisant la populaire plateforme de partage de vidéos sur les appareils des fonctionnaires. Le poids renforcé au Congrès des républicains, qui détiennent désormais la majorité à la Chambre, risque de compliquer encore plus la donne pour la plateforme. Les élus conservateurs accusent en effet TikTok, propriété du géant chinois ByteDance, d’être un outil d’espionnage ou de propagande au service de Pékin. L’application a «délibérément permis au Parti communiste chinois d’accéder aux données d’utilisateurs américains», a dénoncé l’élue Cathy McMorris Rodgers. Pour avoir une chance de continuer à être autorisé sur l’ensemble des smartphones américains, TikTok USA va possiblement devoir se séparer de sa maison mère ByteDance.