Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu va rencontrer le milliardaire américain Elon Musk, pour parler d’IA, durant son voyage aux Etats-Unis

158

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé lundi qu’il rencontrerait le milliardaire américain Elon Musk, pour parler d’intelligence artificielle, durant son séjour aux Etats-Unis à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU cette semaine.

«Je vais entamer cette visite par la Californie où j’ai l’intention de rencontrer le chef de file actuel de l’innovation la plus spectaculaire du nouvel âge et peut-être de manière générale, Elon Musk», a écrit M. Netanyahu sur X (ex-Twitter), le réseau social appartenant à M. Musk. «Je parlerai avec lui d’intelligence artificielle et je vais également m’employer à le convaincre d’investir en Israël durant les années à venir», a ajouté M. Netanyahu. «Il est, dans une large mesure, en train d’ouvrir la voie qui va changer le visage de l’humanité et également le visage de l’Etat d’Israël», a-t-il déclaré avant son départ pour les Etats-Unis. Le développement rapide de l’intelligence artificielle (IA) depuis l’an dernier a démontré les potentialités mais aussi les dangers de cette technologie. Parmi les inquiétudes suscitées par l’IA figurent les possibilités de voir les chatbots inonder le web de désinformation, des algorithmes biaisés diffuser du matériel raciste ou des pans entiers de l’industrie humaine détruits. Elon Musk, l’un des fondateurs de l’entreprise OpenAI dont il a ensuite quitté le conseil d’administration, a régulièrement lancé des avertissements par rapport aux dangers de l’IA.

En mars, il avait signé un appel à faire une pause dans la recherche sur les IA de dernière génération «pour s’assurer que (cette technologie) ne présente pas de danger pour le public». En juillet, Elon Musk a lancé xAI, une nouvelle société axée sur l’intelligence artificielle avec une équipe composée de spécialistes reconnus dont certains viennent d’OpenAI, créateur de ChatGPT, de Google ou Microsoft. Comme d’autres grands patrons de la tech y compris Mark Zuckerberg de Meta ou Sam Altman d’OpenAI, M. Musk a participé la semaine dernière à une série de réunions à huis clos au Congrès à Washington pour faire part de leurs projets dans l’IA alors que les Etats-Unis travaillent sur de nouvelles lois pour mieux contrôler cette technologie. «Il y a un consensus fort en faveur d’une régulation de l’IA», a commenté mercredi dernier Elon Musk, après une réunion.

«Même si la régulation n’est pas parfaite, (…) les conséquences d’un dérapage de l’IA seraient graves.» Israël entend devenir un leader en matière d’IA, a insisté lundi M. Netanyahu. «Exactement comme nous avons fait (du pays) un leader en matière informatique, nous ferons de même dans ce domaine», a-t-il assuré. Outre M. Musk, M. Netanyahu a déclaré qu’il rencontrerait également le président américain Joe Biden, le chancelier allemand Olaf Scholz, le président ukrainein Volodymyr Zelensky et le président turc Recep Tayyip Erdogan, parmi d’autres dirigeants mondiaux, durant son séjour aux Etats-Unis.