Le rapporteur de l’Onu sur le racisme épingle Sevran et Frêche

    153

    Le rapporteur spécial des Nations Unies sur le racisme, Doudou Diene, a épinglé l’animateur de télévision publique Pascal Sevran et le président ex-socialiste de la région Languedoc-Roussillon Georges Frêche dans son rapport rendu public jeudi. Le rapporteur, saisi par l’Association de la presse panafricaine (Appa) après les propos de l’animateur Pascal Sevran sur la sexualité des Noirs en décembre dernier, doit présenter son rapport devant le Conseil des droits de l’Homme de l’Onu à Genève, le 27 mars, a-t-on précisé à l’Appa. Dans ce texte, M. Diene dénonce «l’émergence d’un racisme des élites» qui «s’est particulièrement illustré récemment en France par une tendance à la lecture ethnique de faits et événements sociaux, économiques et politiques». Il cite en exemple M. Frêche, qui avait regretté que l’équipe de France de football compte «neuf blacks sur onze» joueurs alors que, selon lui, «la normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre».