Le renforcement de la concurrence dans le secteur de la réalité virtuelle est une bonne chose, selon la PDG du groupe taïwanais HTC

129

Le renforcement de la concurrence dans le secteur de la réalité virtuelle, avec le lancement récent du casque Vision Pro d’Apple, est une bonne chose pour cette technologie, qui continue de s’améliorer, a estimé ce lundi la PDG du groupe taïwanais HTC.

«Je pense que c’est une bonne chose qu’Apple ait rejoint la compétition» car il s’agit d’»une grande marque», qui donne de la visibilité à ce secteur, a assuré Cher Wang, PDG et cofondatrice de HTC, à l’occasion du Salon mondial du mobile (MWC), qui a débuté lundi à Barcelone.

Avec ce type de produits, «les gens commencent à voir ce que l’on peut faire» avec cette technologie, a ajouté la responsable du groupe taïwanais, ancien acteur majeur du marché des smartphones qui s’est reconverti dans la réalité virtuelle, avec sa gamme de casques HTC Vive.

Le géant américain Apple a commencé à commercialiser son casque de réalité mixte (augmentée et virtuelle) le 2 février aux Etats-Unis, à 3.499 dollars.

Il s’agit du premier nouveau produit majeur de la marque à la pomme depuis l’arrivée de la montre connectée Apple Watch il y a neuf ans.

Les ventes de casques de réalité virtuelle et augmentée restent pour l’instant modestes, les critiques reprochant à ces appareils de fatiguer les yeux, de décoiffer les utilisateurs et d’avoir des batteries encombrantes. Mais les acteurs du secteur se disent optimistes pour les prochaines années.

Interrogée sur la date à laquelle la réalité virtuelle et augmentée deviendrait courante, Cher Wang a estimé que cela ne serait «pas trop long». «Je pense que lorsque les prix baisseront et que la technologie (…) s’améliorera encore», elle «deviendra omniprésente», a-t-elle ajouté.

La plupart des casques sont encore utilisés principalement pour les jeux, mais M. Wang a déclaré que la réalité virtuelle était de plus en plus utilisée dans les entreprises pour simuler des expériences de travail, dans le domaine de la santé par exemple, pour former les chirurgiens.

Selon le cabinet de conseil IDC, les ventes mondiales de casques de réalité augmentée et virtuelle ont reculé de 8,3% en 2023, à 8,1 millions d’unités, en raison notamment de l’inflation, qui a freiné la consommation.

Mais elles pourraient rebondir de 46,4% cette année, en partie grâce au Vision Pro, selon le cabinet.