Le Sénégal défend ses archives

    276

    Le directeur de la télévision sénégalaise RTS1, Mamadou Baal, a fait part, lors d’un congrès de l’Institut national de l’audiovisuel sur la sauvegarde des archives mondiales, de sa ferme intention d’œuvrer pour son pays en la matière. D’ores et déjà, nous sommes parvenus, malgré des difficultés sur le plan tant financier que technique, à accomplir un très important travail d’archivage, notamment de nos émissions d’informations. Certains pays, comme le Sénégal, pourraient voir purement et simplement, certaines des images qui font leur histoire disparaitre faute de moyens pour les numériser. Pourtant, la population est enthousiaste quand elle voit des images du passé, lors d’une pastille désormais diffusée tous les soirs sur RTS1» explique Mamadou Baal. En effet, plus que jamais, la question de la sauvegarde des archives se pose non pas seulement au Sénégal mais dans le monde entier. C’est la question soulevée par l’Ina, sous l’égide de l’Onu et de l’Unesco.