Les chaînes de télé respectent mieux les horaires de début de soirée, salue le CSA

304

Depuis la rentrée 2019, les programmes de début de soirée débutent globalement à l’heure annoncée, un «progrès notable» salué par le CSA, qui avait dû organiser une concertation avec les chaînes de télévision au printemps après de nombreuses plaintes de téléspectateurs. «La très grande majorité des chaînes concernées ont modifié, à partir du mois de septembre, l’horaire habituellement annoncé en semaine pour leurs programmes de soirée», a indiqué le régulateur, précisant que le décalage le plus important a été réduit de près de 10 minutes». En outre, les 9 chaînes qui affichaient en 2018 des retards moyens de plus de 5 minutes ont toutes revu les horaires qu’elles annoncent tandis que le nombre de chaînes mauvaises élèves a diminué de plus des trois quarts. Le CSA a reçu de nombreuses plaintes de téléspectateurs sur les retards de diffusion des prime-time, prévus sur les programmes entre 20h50 et 21 heures mais dont le démarrage réel avoisinait souvent 21h10. Rien que sur les six premiers mois de 2019, ce sont près de 800 saisines liées à ce sujet qui ont atterri sur les bureaux du CSA. Le régulateur avait ouvert au printemps une concertation avec les chaînes gratuites pour leur demander de mieux respecter les horaires qu’elles communiquent, une concertation «suivie d’effets conformément aux attentes des téléspectateurs», salue le CSA. Le Conseil prévient toutefois qu’il «restera attentif à l’évolution des horaires des programmes de soirée sur l’ensemble des chaînes au cours des mois à venir».