Les costumes de Barbie ou de super-héros Marvel au placard : les acteurs d’Hollywood ont célébré Halloween en boycottant l’univers des grands studios

207

Fantômes et vampires bienvenus, mais prière de remiser les costumes de Barbie ou de super-héros Marvel au placard: les acteurs d’Hollywood ont célébré Halloween mardi en boycottant l’univers des grands studios contre lesquels ils sont en grève.

Malgré la fin de la grève des scénaristes, le mouvement social des acteurs débuté en juillet continue de paralyser la production de films et séries américains. Alors que les négociations battent leur plein, le syndicat des acteurs SAG-AFTRA a passé des consignes strictes à ses membres pour célébrer la fête de l’horreur : interdiction de se déguiser en Barbie, Oppenheimer, ou tout autre personnage susceptible de promouvoir les oeuvres des studios.

«Utilisons notre pouvoir collectif pour envoyer un message fort et clair à nos employeurs que nous ne ferons pas la promotion de leur contenu sans un contrat équitable», a expliqué le syndicat dans un récent communiqué. Une directive largement respectée sur les piquets de grève mardi à Los Angeles.

Devant les sièges de Netflix et Paramount, les acteurs étaient ainsi déguisés de manière très générique: les costumes de sorcières, de chauves-souris ou même de grenouille remplaçaient ainsi l’éclectisme habituellement adopté par les Américains à Halloween, qui aiment profiter de cette fête pour se grimer en super-héros et autres héroïnes sexy. «Ca serait un peu bizarre de protester contre ces entreprises tout en les soutenant», a confié l’actrice Sonia Grace, déguisée en écolière. Huant le patronat des grands studios et plateformes de streaming, sa consoeur Christan Copeland avait elle opté pour un costume de chat. Les acteurs réclament depuis plus de trois mois de meilleures rémunérations et des garde-fous en matière d’intelligence artificielle.

Après un été peu fructueux, les négociations se sont intensifiées ces dernières semaines. Les deux parties se rencontrent désormais quasiment quotidiennement et affichent un optimisme prudent, sans pour autant parvenir à un compromis décisif.

Si la grève n’est pas résolue dans les prochains jours, il est peu probable que la production cinématographique et télévisuelle puisse redémarrer cette année, car Hollywood ferme chaque année ses portes pendant la période des fêtes. «Je pense que notre présence à tous ici effraie les studios depuis 110 jours», a déclaré l’actrice, Mykle McCoslin, impliquée dans l’organisation de la grève avec le SAG-AFTRA.

«Il est temps pour eux de négocier et de nous donner ce dont nous avons besoin. L’heure est venue !» Pour elle, cette grève à rallonge ne doit pas empêcher les acteurs de s’amuser pour Halloween. «Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas acteurs et qui nous soutiennent, alors bien sûr nous voulons fêter Halloween avec eux», a-t-elle estimé. «Mais nous voulons aussi rester forts et nous battre pour un accord équitable».