Les Français passent plus de deux heures par jour sur internet

365

Toujours plus mobiles, sur des réseaux sociaux ou des vidéos, mais surtout plus fréquents: les usages des internautes français révèlent une forte augmentation du temps passé en ligne qui atteint en moyenne 2 heures et 12’ par jour en 2019. Selon l’institut Mediamétrie qui a analysé les comportements de quelque 26.000 Français représentatifs de la population sur leurs «écrans internet» (soit l’ordinateur, la tablette et le smartphone), le taux de pénétration a atteint un palier avec 92% des foyers équipés d’un accès au réseau et 85% des Français qui se connectent chaque mois. Mais la fréquence de connexion augmente, principalement à cause de l’usage croissant des smartphones. Tous âges confondus, les Français se connectent en moyenne 22 jours chaque mois et 2 heures et 12’ par jour (dont 1 heure et 24’ sur mobile). La méthodologie de l’étude a évolué cette année, rendant difficile la comparaison avec 2018, quand la durée quotidienne était d’une heure et 37’ mais sous-estimait la fréquence de connexion chez les plus jeunes. Recalculé avec des données de réseaux sociaux, le temps de «surf» quotidien chez les 15-34 ans atteint 3 heures et 14’ dont 82% sur mobile, voire exclusivement sur mobile pour la majorité des 15-24 ans. A l’inverse, 10 millions de Français dont un quart des retraités et 23% des inactifs (demandeurs d’emploi et personnes au foyer) n’utilisent pas du tout internet. Grands vainqueurs de la guerre de l’attention, les réseaux sociaux représentent 32% du temps de surf des internautes. Six Français sur 10 s’y connectent quotidiennement, et l’étude de Médiamétrie met de nouveau en lumière l’importance du réseau de 4 marques appartenant à Facebook (outre celui-ci, Instagram, Messenger et Whatsapp), toutes présentes dans le top 5 des réseaux sociaux préférés. Seule concurrente à ce niveau, l’application indépendante Snapchat occupe la 2ème place à 14 millions de visiteurs tandis que Tiktok, l’application de partage de courtes vidéos plébiscitée par les préadolescents et appartenant à l’éditeur chinois ByteDance, atteint la 9ème place. Les 11-14 ans consacrent 45% de leur temps de connexion, soit 1 heure et 14’ quotidiennes, aux réseaux sociaux et aux messageries en ligne, dont 58% sur Snapchat, 18% sur Instagram et 10% sur Tiktok. Autre gros consommateur de temps sur internet, les sites de vidéos en ligne. Toutes catégories confondues et sans compter les télévisions connectées, Youtube (Google) domine les débats avec 46 millions de VU mensuels, suivi de Netflix (16 millions), Allociné (15 millions) puis myTF1 (14 millions). Le temps passé sur les sites d’information augmente également de 22% en un an mais reste minime par rapport aux autres usages, à 2’ et 8’’ par jour pour l’ensemble des Français. «Il y a quand même une dynamique sur les sites de presse. Le nombre de lecteurs quotidiens augmente de 14% en un an à 17,4 millions de visiteurs, soit une progression supérieure à celle du nombre total d’internautes quotidiens. Et parmi ces gens-là, le temps passé sur les sites progresse légèrement de 5% à 7’ et 41’’», précise toutefois Bertrand Krug, directeur du département internet de Mediamétrie.Chaque mois, 71,1% des Français et 80,6% des 15-24 ans lisent l’actualité en ligne, principalement sur le Figaro.fr (23 millions de visiteurs uniques), Franceinfo (22 millions) ou BFMTV (21 millions). Face au défi d’exister dans un environnement très concurrentiel et d’attirer des annonceurs, la constitution en groupe de médias devient essentielle. Ainsi Le Figaro CCM Benchmark (JDN, l’Internaute, la Chaîne Météo), Prisma Media («Télé Loisirs», «Voici», «Femme Actuelle», «Capital») et TF1 (myTF1, Doctissimo, Marmiton ou Les Numériques) dépassent les 35 millions de VU mensuels.