L’UE va mettre à nouveau Google à l’amende 

774
Google

La Commission européenne s’apprête à infliger dans les prochaines semaines à Google une amende pour avoir abusé de sa position dominante avec Android, son système d’exploitation sur smartphone, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Cette décision, attendue pour «mi-juillet» par une sources proche du dossier, tomberait quasiment un an après une première sanction de Bruxelles contre Google, survenue le 27 juin 2017. L’américain avait été condamné à payer la somme record de 2,42 milliards d’euros pour avoir abusé de sa position dominante dans la recherche en ligne afin de favoriser son comparateur de prix «Google Shopping», au détriment de services concurrents. Selon une autre source, l’amende pourrait «tomber déjà en juin», la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, ayant «l’habitude de prendre les gens par surprise». Une troisième source table sur fin juin ou juillet. Le montant final de l’amende — qui peut théoriquement aller jusqu’à 10% du chiffre annuel du groupe (110,9 milliards de dollards en 2017) — n’a pas encore été décidé.