M. CHERQUI (CPB Films) : « Nous développons la série «Un prophète» avec CANAL+ »

200

MEDIA +

La création originale «Les Sauvages» débarque sur CANAL+ le 23 septembre prochain. Comment ce projet très attendu a-t-il vu le jour ?

Marco CHERQUI

A la lecture du tome 1 du roman «Les Sauvages» de Sabri Louatah publié aux éditions Flammarion/Versilio, j’ai tout de suite été séduit par le récit. J’ai passé immédiatement l’ouvrage à Joey Farré (Scarlett Production) puisque nous sortions d’une expérience commune, «Kaboul Kitchen». Elle a tout de suite adhéré et nous nous sommes positionnés auprès de l’éditeur pour prendre les droits et en assurant à Sabri Louatah qu’il serait au cœur de l’adaptation du projet. L’intention était de ne surtout pas trahir le récit. L’adaptation n’est pas une retranscription du roman, mais une réinterprétation.

MEDIA +

En quoi l’adaptation du roman «Les Sauvages» s’est-elle avérée plus complexe que prévu ?

Marco CHERQUI

L’adaptation d’un roman en série, c’est fascinant. Mais il y a un principe de réalité qui s’impose à nous. Le travail d’adaptation a été très long, entre 2 et 3 ans. Nous avons d’abord cherché un équilibre entre le thriller politique et la saga familiale. Ensuite, on s’est dit qu’il serait intéressant de faire entrer un réalisateur-auteur pour donner davantage de points de vue à la série. Ça s’est avéré être la réalisatrice Rebecca Zlotowski, qui d’ailleurs fait sa première incursion en télévision. «Les Sauvages» est un projet compliqué, susceptible de créer de la polémique et de la tension. C’est la première série française où vous avez un récit qui va parler de la relation entre la France et l’Algérie et qui interroge l’identité des descendants d’immigrés en France. Aux côtés de Marina Foïs, Amira Casar et de Roschdy Zem, on apercoit dans cette série des acteurs venus d’horizons divers, comme Souheila Yacoub, Dali Benssalah, Sofiane Zermani, ou Shaïn Boumedine.

MEDIA +

De quel budget avez-vous disposé ?

Marco CHERQUI

9 M€ pour un 6X52’. Notre budget était très cohérent.

MEDIA +

Est-il vrai que CPB Films développe la série «Un prophète» adaptée du film de Jacques Audiard réalisé en 2009 ? 

Marco CHERQUI

Nous avons signé plusieurs projets en développement dont la série «Un prophète» avec CANAL+. Nous finalisons actuellement l’écriture de la Bible. Nous aimerions faire un minimum de 3 saisons de 10 épisodes. Sur ce projet, j’ai retrouvé les auteurs d’origine que sont Abdel Raouf Dafri et Nicolas Peufaillit. Nous voulons que la série se passe à notre époque, avec des acteurs différents du film. Nous espérons la mettre en production en 2021.

MEDIA +

Quelles autres fictions développe actuellement votre équipe ?

Marco CHERQUI

Au sein de CPB Films, nous avons une productrice de fiction qui s’appelle Iris Strauss. Cette dernière vient de produire un unitaire pour France 3, «L’Héritage» (90’) écrit par Pierre Lacan et réalisé par Laurent Dussaux. Iris vient aussi de signer le développement d’une série pour ARTE, «Citizen 0-1» écrite par Pascal Forneri et Dino Gentili. Enfin, nous développons «Tout le monde ment», une collection polar pour France 2 qui va débuter avec un unitaire sur lequel nous travaillons avec Olivier Norek.

LES DIRIGEANTS

J. LABIB

Président

I. SACHS

DG

COORDONNEES

108, avenue Ledru Rollin 

75011 Paris

DATE DE CREATION

1992

PRODUCTIONS

«Les Sauvages» (C+); «Un avion sans elle» (M6) ; «Nicolas le Floch» (F2) ;…