M. FILY (Onepoint) : «La télévision le moyen privilégié d’accès à l’information»

192

Mercredi 15 février 2023, Onepoint, La Croix et Kantar Public ont présenté les résultats et enjeux de la 36ème édition du baromètre de la confiance dans les médias. L’occasion pour média+ d’évoquer ces données avec Marianne FILY, Partner Medias chez Onepoint.

media+

En ce début d’année 2023, les Français ont-ils un intérêt pour l’actualité ?

Marianne FILY

Selon l’édition 2023 du baromètre La Croix / Kantar Public / Onepoint, nous constatons que 22% des sondés suivent l’actualité avec un faible intérêt. À l’inverse, 76% des Français suivent l’actualité avec un grand intérêt. Nous pouvons rajouter que 66% des moins de 35 ans et 83% des 65 ans et plus se disent intéressés par l’actualité. Autre point marquant, près de 43% des Français disent même s’intéresser davantage à l’actualité qu’il y a quelques années en arrière. Sur ces 43%, 58% sont sympathisants de La France Insoumise, 52% de Renaissance, et 50% du Rassemblement national. Toujours est-il que pour 35% des sondés, leur intérêt pour l’actualité n’a pas changé. Enfin, 21% des personnes interrogées s’intéressent moins à l’actualité, soit 33% des moins de 35 ans.

media+

Comment s’informent les Français ?

Marianne FILY

En moyenne, les Français utilisent un peu moins de 4 types de médias différents chaque jour pour s’informer. Les journaux télévisés d’information, la radio et les chaînes d’information en continu sont dans le top 3. La télévision est le moyen privilégié d’accès à l’information.

media+

Qu’en est-il de la confiance des Français dans les médias ?

Marianne FILY

Concernant la confiance dans les médias, 54% des sondés disent que la plupart du temps, il faut se méfier de ce que disent les médias sur les grands sujets d’actualité. À l’inverse, 37% pensent que, de manière générale, on peut avoir confiance dans ce que disent les médias sur les grands sujets d’actualité. De plus, le fait que des groupes de presse ou de médias soient détenus par de grands groupes industriels est considéré comme une mauvaise chose par 45% des Français. En revanche, l’existence de médias audiovisuels publics est perçue comme une bonne chose par 48% des Français.

media+

Les Français sont-ils gagnés par une forme de lassitude de l’information ?

Marianne FILY

En effet, nous constatons que 51% des répondants ressentent souvent de la lassitude par rapport à l’actualité, soit 59% des femmes et 58% des 18-24 ans. Il est intéressant de noter que les raisons de cette fatigue informationnelle sont variées, mais le sentiment qu’on parle toujours des mêmes sujets domine, à 45%. En seconde position, à 35%, les sondés partagent un sentiment d’angoisse ou d’impuissance face aux informations.

media+

Quels sont les sujets dont les Français estiment que les médias ont trop parlé en 2022 ?

Marianne FILY

Toujours selon le baromètre, nous avons isolé les trois évènements dont les médias ont trop parlé en 2022, selon les sondés. Il s’agit de la Coupe du monde de football au Qatar (48%), de la mort de la reine Elisabeth II (43%) et de la pénurie de carburant dans les stations-service en France (40%). À l’inverse, les personnes interrogées évoquent trois événements qui n’ont pas été assez mis en avant. Il s’agit du débat sur la fin de vie (51%), les abus sexuels au sein de l’Église catholique (37%) et le mouvement de protestation en Iran après le décès d’une jeune femme arrêtée par la «police de la moralité» (34%).