M-O. SEBBAG (FNCF) : «Le Printemps du Cinéma génère entre 2,5 et 3 millions d’entrées pendant 3 jours»

52

La Fédération Nationale des Cinémas Français (FFCF) est une union de syndicats professionnels de propriétaires et exploitants de salles de cinéma. A l’occasion du Printemps du Cinéma qui se tient du 17 au 19 mars 2019, média+ s’est entretenu avec Marc-Olivier SEBBAG, Délégué général de la FFCF.

media+

Quelle est la vocation principale du Printemps du Cinéma ?

Marc-Olivier SEBBAG

Le Printemps du Cinéma, ainsi que la Fête du Cinéma, qui est l’autre grande opération de promotion du cinéma en salles, ont pour vocation de créer des événements dans les salles de cinéma et de rappeler ainsi aux spectateurs que ce sont le lieu de l’émotion partagée, du spectacle cinématographique et du plaisir collectif. Ces rendez-vous sont placés à des moments clés de l’année où la fréquentation est généralement moins forte, en vue de la relancer.

media+

Quel est l’impact du Printemps du Cinéma sur le secteur cinématographique ?

Marc-Olivier SEBBAG

L’année dernière, nous avons enregistré 3,2 millions d’entrées. Il s’agissait de la deuxième meilleure performance depuis l’existence du rendez-vous, la première étant l’année de «Bienvenue chez les Ch’tis» en 2008. De façon régulière, nous réalisons entre 2,5 et 3 millions d’entrées. Il y a un attachement constant du public à cette opération qui propose pendant trois jours des places à 4€ .

media+

Quel est le «business model» de cette opération promotion ? Qui en bénéficie ?

Marc-Olivier SEBBAG

Toute la filière fait des efforts. Sur un ticket de cinéma, les exploitants et les distributeurs se partagent près de la moitié de la recette chacun. La communication est prise en charge grâce au partenariat avec BNP Paribas. Le Printemps du Cinéma profite aux spectateurs, aux films et à l’ensemble de la filière. Comme nous venons de le souligner, on observe une très forte augmentation de la fréquentation sur ces jours dédiés, plus du double qu’habituellement si l’on compare à la semaine qui précède ou qui suit.

media+

Les distributeurs privilégient-ils les sorties de films pendant le Printemps du Cinéma ?

Marc-Olivier SEBBAG

Il existe en effet plusieurs stratégies. Des distributeurs comptent sur cette opération pour relancer les films ou poursuivre leur carrière. D’autres surfent sur l’événement pour lancer un film ou juste programmer une avant-première le dimanche afin de créer le bouche-à-oreille en vue de la sortie du film la semaine d’après.

media+

Quelles sont les principales missions de la Fédération Française des Cinémas Français ?

Marc-Olivier SEBBAG

Notre mission est de défendre l’intérêt de nos adhérents et du cinéma en salles par le biais d’opérations de promotion. En parallèle, nous négocions avec nos partenaires de la profession, le CNC, l’État mais aussi les parlementaires. Nous avons un rôle classique de négociations avec les partenaires sociaux pour la question des salaires et des conventions collectives. Enfin, nous organisons chaque année en septembre un congrès qui rassemble près de 3.000 personnes et qui est le 2ème événement professionnel après le Festival de Cannes.