M. SILLAM (Initial Studio) : «En 2023 nos podcasts ont généré près de 8 millions de téléchargements»

139

L’émission emblématique de Stéphane Bern, «Secrets d’Histoire» (Société Européenne de Production), vient d’être déclinée en podcast par Initial Studio. L’occasion pour media+ d’évoquer le processus de création avec Marc SILLAM, Directeur général d’Initial Studio.

 

media+

Quelle est l’offre proposée par Initial Studio ?

Marc SILLAM

Initial Studio est une société de production de podcasts. Nous proposons des créations originales («Raconte-moi une bêtise», «Après le feu»…) et des podcasts documentaires adaptés de programmes audiovisuels. En 2023, nos podcasts ont généré près de 8 millions de téléchargements. Nous proposons également Docudrama, une offre de podcasts par abonnement dédiée au documentaire. Au global, nous collaborons ainsi avec plus de 50 producteurs et distributeurs audiovisuels français et étrangers (ZED, Mediawan, France TV Distribution, RTS…), dont nous adaptons et monétisons les films sous forme de podcast.

media+

L’émission «Secrets d’Histoire» rejoint votre catalogue…

Marc SILLAM

En effet, nous adaptons depuis ce début d’année au format podcast, l’émission de Stéphane Bern «Secrets d’Histoires» (Société Européenne de Production). Avec 17 saisons et plus de 160 épisodes diffusés sur les antennes de France Télévisions, l’émission «Secrets d’Histoire» a tissé un lien très fort avec le public. La déclinaison podcast séduit à la fois les fidèles de l’émission, mais également de nouveaux publics. Les récits proposés sont des déclinaisons des épisodes diffusés sur France Télévisions, adaptés pour offrir le meilleur confort d’écoute aux auditeurs.

media+

Comment adaptez-vous les contenus vidéo au format audio ?

Marc SILLAM

Tout d’abord, nous respectons les contenus. Nous nous permettons de découper certains contenus, comme des documentaires, pour en faire plusieurs parties de 20 à 30 minutes. Cela correspond à la durée d’écoute moyenne d’un podcast. Le passage de la vidéo à l’audio peut s’avérer complexe, notamment pour présenter les intervenants. À l’écran, le nom s’affiche. Nous devons créer des synthés audios pour insérer cette information de manière la plus naturelle possible. Nous rajoutons aussi une introduction en début du récit. L’important est de pouvoir créer une nouvelle fenêtre de diffusion pour ces émissions.

media+

Quel est le business model mis en place ?

Marc SILLAM

Le deal est simple. Nous prenons en charge la totalité des coûts (adaptation, marketing, distribution…). Nous partageons ensuite les revenus avec les producteurs. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un flux de revenu supplémentaire. Le risque économique pour les producteurs est nul. Ils sont d’ailleurs très réceptifs et intéressés par notre projet. Nous avons déjà signé avec une quarantaine de producteurs, nous permettant alors de construire un catalogue de plus de 900 heures de contenus disponibles.

media+

Que représente le marché du podcast ?

Marc SILLAM

Le podcast a été un marché de niche, qui se construit progressivement. Petit à petit, le champ de diffusion s’est élargi. Les médias traditionnels se lancent d’ailleurs dans la production de podcasts. En complément, on remarque que la proportion de nouveaux annonceurs d’une année sur l’autre est importante. Ça reste prometteur, mais pas au niveau de marchés plus développés comme l’Allemagne ou les US.