M. SWIERCZYNSKI (NewImages Festival) : « Les Américains et les Chinois investissent des milliards dans la réalité immersive »

124

Du 9 au 13 juin, la 4ème édition du NewImages Festival ouvre ses portes au Forum des Images et en ligne, pour une mise en lumière du marché des créations numériques et des mondes virtuels. Entretien avec Michael SWIERCZYNSKI, Directeur de NewImages Festival et du Développement numérique du Forum des Images.

media+

Quelle est la vocation du NewImages Festival ?

Michael SWIERCZYNSKI

Ce rendez-vous est dédié à la création digitale et aux mondes immersifs. Le but de cet événement est de défricher les nouvelles tendances en matière de storytelling. A cela s’ajoutent la découverte et la mise en lumière des nouveaux talents du monde entier. Enfin, nous sommes le seul festival à démocratiser les réalités immersives et créatives auprès du grand public gratuitement.

media+

Quel état dressez-vous du marché de la réalité immersive ?

Michael SWIERCZYNSKI

Il faut d’abord séparer le nombre de masques de réalité virtuelle vendus et l’accès à la réalité immersive sous toutes ses formes. Ces dernières années, il y a eu des succès importants qui ont touché beaucoup de monde. D’une part, nous pouvons évoquer «Le Bal de Paris» de Blanca Li, un spectacle vivant et immersif en réalité virtuelle à Madrid, où le public est à la fois spectateur et acteur puisqu’il est amené à participer et à danser pendant l’expérience, en interaction avec des danseurs réels. Deuxième exemple, en France, avec le compositeur Jean-Michel Jarre qui a donné un concert virtuel «Welcome to the Other Side» (produit par une société française VRroom) à l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame reconstituée, et qui a généré 75 millions de vues. Enfin, en avril 2020, le rappeur américain Travis Scott s’est produit en live sur Fortnite, le jeu vidéo en ligne. Sa performance de 8 minutes le montrait en avatar géant, à la gestuelle plutôt réaliste, interprétant un medley de ses tubes. Selon Epic Games, le show, intitulé «Astronomical», a été vu par 12,3 millions de joueurs uniques lors de sa première diffusion.

media+

Qui investit aujourd’hui dans la réalité virtuelle ou immersive ?

Michael SWIERCZYNSKI

Les Américains et les Chinois investissent des milliards, comme les GAFA l’ont fait sur le web. L’Europe est en train de rattraper son retard. En revanche, nous avons des talents français (ingénieurs et créatifs) soutenus par le CNC et le ministère de la Culture. Nos institutions publiques soutiennent la création à travers des œuvres de réalité virtuelle et augmentée, comme un laboratoire. La France est donc en avance en termes de création et de soutien à l’œuvre. En revanche, le pouvoir public n’a pas pris suffisamment conscience des enjeux de la VR en faisant des plans d’investissements massifs au niveau européen. En termes de plateformes et de maîtrise technologique, nous sommes en retard.  Les plateformes sont aujourd’hui asiatiques ou américaines. Il y a des coalitions entières de pays comme la Corée qui préparent des «Univers» que l’on appelle «Meta Verse». Ce sont des univers comme des plateformes de jeux vidéo permanents et virtuels en 3D sur lesquels vous pouvez vous connecter. VR Chat est le Facebook de la réalité virtuelle par exemple. La France ne peut pas rater ce virage technologique pour le futur du storytelling. Si des pays investissent des milliards de dollars dans cette technologie, ce n’est pas pour rien.

media+

A partir de quand la réalité immersive s’installera-t-elle durablement dans nos usages ?

Michael SWIERCZYNSKI

Si nous avons accès à des accessoires intuitifs pour augmenter la réalité, ou des casques moins chers avec des œuvres populaires, la VR peut parvenir à séduire un plus large public. Il y a aura de multiples accès mais nous n’avons pas encore trouvé l’unique voie technologique à la fois la plus simple et la plus souple. Des multinationales comme Facebook ou Apple investissent aujourd’hui dans de nouvelles formes de lunettes en réalité immersive qui ressemblent à des lunettes de soleil… C’est certainement la voie de la démocratisation à venir.