Mademoiselle Agnès (Lalala Productions) : « Aujourd’hui, ce qui m’intéresse est de produire du contenu pour les marques »

1887

Mademoiselle Agnès, Productrice LaLaLa Productions et chroniqueuse de mode

Mademoiselle Agnès s’est lancée dans la production de contenus pour, entre autres, Dior et Damart. L’occasion pour média+ de la rencontrer et d’évoquer avec elle ses projets et sa vison de la télévision.

media+

Vous avez monté en 2005 votre société de production «Lalala Productions». Comment se porte-t-elle ?

Mademoiselle Agnès

Très bien. Aujourd’hui, ce qui m’intéresse est de produire du contenu pour les marques. Je suis une boîte à idées. D’ailleurs, je viens de produire des films publicitaires pour Damart. J’ai aussi fini quelques films pour Dior pour une communauté d’amoureux du parfum. Je travaille beaucoup avec des copines réalisatrices, ce n’est pas pour faire du copinage mais juste parcequ’elles sont douées et qu’en plus j’aime travailler avec des femmes. Elles portent un regard différent. Elles sont complices et solidaires. En aucun cas il s’agit de féminisme.

media+

Avez-vous des projets en tant qu’animatrice à la télévision ?

Mademoiselle Agnès

La télévision ne me manque pas. Si je devais revenir, cela serait pour une émission qui me corresponde et avec une liberté de ton. J’aimerais quelque chose de très décontracté, un peu comme fait Jimmy Fallon, aux États-Unis. Ce sont des machines de guerre avec des invités qui jouent le jeu ! En France, c’est compliqué de faire ce genre de programme. Les invités veulent contrôler leur image. Il faut toujours tout intellectualiser. De plus, la télévision n’est plus un mode de consommation. Nous sommes notre propre programmateur et il n’y a plus de «rendez-vous».

media+

Quels sont vos projets en tant que productrice ?

Mademoiselle Agnès

Je produis pour Canal + un magazine-documentaire de 40’, «La nouvelle mode», qui sera diffusé peu de temps après la Fashion Week. De plus, je réfléchis à différents projets. Pourquoi ne pas créer une marque Mademoiselle Agnès ? ou encore une application mobile.

media+

Quel regard portez-vous sur les émissions actuelles de mode ?

Mademoiselle Agnès

Ce sont des émissions qui vont très bien avec ce qui fonctionne sur les réseaux sociaux : les tutos. Je ne regarde pas beaucoup ces émissions. Ces dernières trouvent un public. Aujourd’hui, le téléspectateur a besoin de conseils. Mais paradoxalement, des filles inconnues au bataillon vont avoir des millions d’abonnés. Et elles sont payées. De mon côté, j’essaye de vivre avec mon temps avec une dose de nostalgie tout en conservant mes valeurs. Je ne sais pas si j’aurais aimé être adolescente aujourd’hui.