L. SMITH (MIPCOM/MIPJunior): “Optimiser les rencontres producteurs-décideurs est une priorité”

604

Lucy SMITH, Directrice du MipJunior, MipDoc et MipFormats

Chaque automne, les acteurs majeurs de l’industrie de l’audiovisuel convergent vers Cannes. Pour nous expliquer les nouveautés principales du MIPDoc, MIPJunior et MIPFormats, média+ s’est entretenu avec sa directrice Lucy SMITH, en charge également des conférences et du contenu du Reed Midem.

media+

Le MIPJunior est la vitrine d’une industrie jeunesse qui prend de l’ampleur. Comment l’analysez-vous ?

Lucy SMITH

Principal événement mondial de l’industrie du divertissement pour enfants, le MIPJunior se tiendra à Cannes les 13 et 14 octobre 2018. L’année dernière, la manifestation a enregistré un record de fréquentation avec 1.600 participants venus de 70 pays. L’industrie s’est fortement dynamisée avec le déploiement des plateformes en ligne. Parallèlement, le linéaire est resté l’écran principal de consommation. Toute cette concurrence engendre des besoins de contenus de qualité. Les créateurs et acheteurs viennent massivement au MIPJunior, ce qui n’était pas le cas avant. Parmi les projections en avant-première mondiale, «Gigantosaurus», la toute nouvelle série d’animation de Cyber Group Studios pour Disney Junior, mais aussi «Moon and Me», le tout nouveau dessin animé d’Andrew Davenport, co-créateur des «Télétubbies». Le MIPJunior reçoit cette année Margie Cohn, Présidente de DreamWorks Animation Television. Lors de son keynote intitulé «Creating Timeless Content in Ever-Changing Times», elle évoquera les conditions qui encouragent la création de séries novatrices, face à la demande de distributeurs de plus en plus nombreux, dans un marché en constante évolution. Du côté de DreamWorks Animation Television, 8 séries originales seront lancées cette année. Le studio à des accords très importants avec Netflix mais aussi Hulu, Amazon, Universal Kids et plusieurs autres diffuseurs internationaux de tout premier plan.

media+

Votre travail consiste-t-il à optimiser les rencontres producteurs/décideurs ?

Lucy SMITH

C’est en effet l’une de nos priorités. La plateforme de «screenings» du MIPJunior accueille des projets en développement. Chaque année, nous recevons +10% de projets supplémentaires. Les investisseurs peuvent ainsi choisir les projets qui les intéressent et nous les aidons à les mettre en contact avec les créateurs, studios et producteurs.

media+

Comment sélectionnez-vous les intervenants du MIPCOM ? En fonction de l’actualité ?

Lucy SMITH

Nous les sélectionnons à partir de notre thématique. Lorsqu’on parle du «The Big Shift», c’est-à-dire de grands changements structurels dans l’industrie de l’audiovisuel, nous devons évoquer le rapprochement production/distribution. Lors de son keynote, Carolyn McCall, CEO d’ITV exposera les grandes lignes de sa nouvelle vision «More Than TV», ainsi que le plan de développement de ses productions à l’échelle locale (UK) et mondiale. De son côté, Tim Davie CEO BBC Studios expliquera comment depuis avril dernier, les activités de production, de vente et de distribution de programmes ont été regroupées. Autre nerf de la guerre de l’industrie, aller chercher des audiences jeunes. Pendant sa keynote intitulée #ContentIsHappening, Kay Madati, VP & Global Head of Content Partnerships de Twitter, il discutera de la production de contenu dans un univers multiplateformes. On découvrira comment les contenus vidéo publiés sur Twitter boostent l’audience et le chiffre d’affaires des partenaires et comment les éditeurs réinventent leurs stratégies d’engagement pour rester connectés aux consommateurs dans un paysage en mutation constante.