Mondial – Le rugby bouscule le football comme divertissement familial

    150

    La Coupe du monde est peut-être en train de propulser le rugby au rang de divertissement télévisé familial, capable de concurrencer le roi foot en termes d’audience, à défaut de pouvoir prétendre le remplacer, estiment experts et commentateurs. Le quart de finale samedi soir à Cardiff entre la France et la Nouvelle-Zélande, favori de l’épreuve, «va peut-être offrir à TF1 sa plus belle audience de l’année», anticipe Emmanuel Charonnat, directeur général adjoint de Starcom, agence médias de Publicis. Depuis le début de la compétition, les audiences des Bleus s’envolent: un tout petit peu moins de 14 millions de téléspectateurs pour le match d’ouverture contre l’Argentine le 7 septembre, 14,56 millions pour la rencontre avec l’Irlande le 21 septembre, soit la plus grande audience jamais enregistrée en France pour un match de rugby.«Il est frappant de voir que les scores d’audience sont de niveau comparable à ceux d’une Coupe du monde de football», relève Philippe Bailly, directeur de l’agence NPA Conseil. TF1, propriétaire des droits de retransmission, ajuste ses tarifs en conséquence: le spot publicitaire de 30 secondes diffusé à la mi-temps samedi soir est vendu 130 000 euros, un prix pas si éloigné des 160 000 EUR encaissés lors d’un autre quart de finale fameux qui a opposé Français et Brésiliens lors de la Coupe du monde de football de 2006.