N. IDIART (TheGreenShot) : «L’IA est un atout considérable pour répondre aux enjeux environnementaux des tournages»

112

La GreenTech, TheGreenShot, qui fournit des solutions digitales de gestion de production durable pour le cinéma et l’audiovisuel, part à la conquête d’Hollywood en faisant l’acquisition d’Earth Angel. L’occasion pour media+ d’évoquer cette opération avec Nathalie IDIART, COO de TheGreenShot.

media+

TheGreenShot rachète Earth Angel. Que représente cette opération ?

Nathalie IDIART

Cette acquisition représente une étape stratégique majeure pour TheGreenShot. En intégrant Earth Angel, une référence en matière de production durable à Hollywood, nous renforçons notre position sur le marché des solutions écologiques pour le cinéma. Cela nous permet d’élargir notre portée géographique en accédant au marché américain et de diversifier notre offre de services avec des expertises complémentaires. La méthodologie précise d’Earth Angel en matière de mesure d’impact environnemental complète parfaitement nos solutions digitales, ce qui nous permet de proposer une approche intégrée et plus performante à nos clients.

media+

Avec ce rachat, quelles sont vos ambitions sur le marché US ?

Nathalie IDIART

Avec cette acquisition, notre ambition est de devenir le leader des solutions de production durable sur le marché américain. Nous voulons offrir aux studios et aux producteurs des outils innovants qui leur permettent de réduire leur empreinte carbone tout en optimisant leurs coûts de production. Nous visons également à renforcer notre présence dans les principales villes de production cinématographique aux États-Unis et à créer des synergies entre les équipes américaines et européennes pour un impact global plus fort.

media+

Pour les studios américains, en quoi êtes-vous un atout pour leur tournage en Europe ?

Nathalie IDIART

Pour les studios américains, TheGreenShot est un atout majeur pour leurs tournages en Europe grâce à notre expertise en matière de réglementation environnementale et financière européenne. Nous offrons des solutions digitales qui permettent une gestion en temps réel de l’empreinte carbone et des coûts, facilitant ainsi la conformité avec les normes européennes. De plus, notre présence locale dans plusieurs grandes villes européennes nous permet de fournir un soutien logistique et technique de proximité, garantissant une production efficace et durable.

media+

Quel regard portez-vous sur l’évolution des mentalités en matière d’impact environnemental des tournages ?

Nathalie IDIART

Nous constatons une évolution positive des mentalités dans l’industrie du cinéma concernant l’impact environnemental des tournages. Les producteurs et les studios sont de plus en plus conscients de l’importance de réduire leur empreinte carbone et cherchent activement des solutions pour y parvenir. La demande pour des pratiques de production durable est en forte croissance, soutenue par une pression accrue des régulateurs, des investisseurs et du public. Nous sommes optimistes quant à la capacité de l’industrie d’adopter des pratiques plus responsables à grande échelle.

media+

En quoi l’IA est-elle un atout pour répondre à cet enjeu ?

Nathalie IDIART

L’IA est un atout considérable pour répondre aux enjeux environnementaux des tournages. Elle permet d’analyser de grandes quantités de données pour identifier les sources majeures d’émissions de carbone et proposer des solutions optimisées pour les réduire. Par exemple, l’IA peut aider à prévoir les besoins en énergie et à planifier l’utilisation des ressources de manière plus efficace. Elle facilite également la collecte de données en temps réel, ce qui permet une prise de décision rapide et informée. En somme, l’IA contribue à rendre les productions plus écologiques et économiquement viables.