N. PAVLOUSKOVA (MyZen TV) : « On devient l’une des chaînes françaises la plus distribuées à l’international »

160

MyZen TV, la chaîne du Lifestyle éditée par le groupe SECOM, accélère son déploiement sur de nouveaux territoires. Entretien avec Nela PAVLOUSKOVA, Directrice générale de MyZen TV.

media+

Comment positionnez-vous MyZen TV après 11 ans d’exploitation ?

Nela PAVLOUSKOVA

Nous avons élargi considérablement la ligne éditoriale. Nous souhaitons parler de l’ensemble des catégories autour d’une vie meilleure. Ce n’est pas uniquement le bien-être, mais c’est vraiment le mieux vivre. Sur la chaîne, nous pouvons retrouver l’ensemble des thématiques comme le fitness, la cuisine, la maison, le jardin, les voyages, les histoires divertissantes. Nous avons un angle toujours très positif, bienveillant et zen. Les formats se sont beaucoup diversifiés, notamment depuis le début de l’année 2019. Nous avons lancé 7 émissions hebdomadaires divertissantes autour du mieux vivre en Prime Time, à destination plutôt des familles. Ce mois-ci, nous avons lancé «Food Nanny» où une coach va accompagner des familles pour manger mieux et plus sainement.

media+

A quelle cadence MyZen TV accélère-t-elle son développement à l’international ?   

Nela PAVLOUSKOVA

MyZen TV a été conçue pour être une chaîne universelle distribuée à l’international. Début 2008, nous avions initié cette démarche. Cette année, nous avons franchi un cap très important, celui de notre présence dans 81 pays. On devient l’une des chaînes françaises les plus distribuées à l’international. Nous nous sommes déployés grâce à l’élargissement de notre ligne éditoriale qui nous permet de toucher une cible plus large et familiale. Notre positionnement est unique. Le bien-être est un phénomène mondial. Nous produisons en 4K depuis plusieurs années. Notre image est premium et nous pouvons conquérir beaucoup de marchés. Sur le côté purement business, nous avons renforcé l’équipe de distribution avec le recrutement de Wen Zhu, chargée du développement en Asie Pacifique. Nous sommes entrés sur des marchés traditionnellement assez impénétrables comme la Scandinavie, le Danemark ou l’Israël.  

media+

Avez-vous dupliqué la même grille de programmes dans tous les pays ?

Nela PAVLOUSKOVA

La chaîne a deux signaux : un premier signal français avec des programmes localisés, des têtes d’affiches françaises comme Thierry Marx, Olivia Adriaco ou Laura Flessel ; et un deuxième signal international distribué dans le reste du monde. Nous avons un «time delay» selon les zones géographiques et plusieurs pistes audio (anglais, français, russe, espagnol, turque, néerlandais).

media+

MyZen TV reste-t-elle accessible uniquement par abonnement ?

Nela PAVLOUSKOVA

Notre modèle est 100% Pay TV. Grâce aux nouveaux accords, on double notre distribution. La chaîne est désormais disponible sur 51 plateformes classiques (câble, satellite) et 30 plateformes OTT en linéaire. Nous n’avons pas de publicité sur le signal international.

media+

Il y a donc toujours un potentiel pour la distribution payante internationale…

Nela PAVLOUSKOVA

Bien entendu ! Sur les différents marchés, nous sommes d’ailleurs les seuls sur ce créneau. Nous avons une vraie crédibilité, 11 ans d’existence et un groupe solide. Pour autant, MyZen TV cherche aussi à se diversifier. Nous avons par exemple lancé notre bouquet d’applications sur Apple, Android, Amazon, …