National Geographic Wild en immersion dans «Le Royaume du Loup Blanc» dimanche 3 novembre dès 20h45

83

National Geographic Wild propose une immersion dans «Le Royaume du Loup Blanc» (3×52’/ Market Road Films) avec la diffusion le dimanche  3 novembre à 20h45, de la nouvelle série événement en trois épisodes qui dévoile la rencontre de l’explorateur et photographe National Geographic Ronan Donovan avec une meute de loups blancs, au cœur de l’Arctique. Sujet à de nombreux mythes et légendes, le loup ne cesse d’être le sujet des plus grandes craintes. Souvent chassé ou peint en créature cauchemardesque, il reste mystérieux et insaisissable. Aujourd’hui à travers le monde, les loups ont développé une méfiance très forte envers les humains, hormis les loups de l’Arctique, situés si loin au nord qu’ils ont échappés aux interactions humaines.

Dans la série documentaire «Le royaume du Loup Blanc», National Geographic Wild offre un aperçu sans précédent de la vie de ces loups et leur comportement dans leur habitat naturel isolé dans l’archipel canadien de l’île d’Ellesmere. Chassant, hurlant et élevant librement leurs meutes, sans entraves et ne craignant pas l’homme. Révélé à travers l’objectif de l’explorateur National Geographic Ronan Donovan, la série emmène le public dans l’aventure du biologiste devenu photographe, dans la vallée des loups, au cœur du «jardin de l’Arctique» à l’abondance insoupçonnée, dans sa quête d’une meute de loup afin de les observer et tenter de se faire accepter. Dans le premier épisode, Ronan Donovan, explorateur et photographe National Geographic, nous emmène à la découverte de l’Arctique durant les jours sans fin de l’été. Dans la vallée des loups, au cœur du « jardin de l’Arctique » à l’abondance insoupçonnée, l’explorateur tente d’intégrer une meute.

Dans le deuxième épisodes, à mesure que l’hiver approche, la meute se retrouve à court de nourriture et la chair fraîche se fait attendre. Avec White Scarf à sa tête, le groupe réussit à abattre un veau musqué. White Scarf n’hésite pas à montrer les crocs afin d’éloigner les loups de la carcasse, veillant à ce que ses petits mangent en premier. Alors que l’ensemble de la troupe s’assoupit, le ventre plein, elle prend la fuite pour ne plus revenir. Flairant quelque chose d’anormal, One Eye se réveille en sursaut et part à la recherche de sa mère. L’obscurité imminente fait peser de nombreux dangers. Ronan Donovan réalise la disparition de One Eye et de White Scarf. La meute se comporte étrangement et pousse pendant des jours un hurlement plaintif face à la carcasse où leur est apparue leur mère pour la dernière fois. Dans le troisième et dernier épisode, nous partons à la rencontre d’une famille de loups arctiques qui tâche de survivre et d’élever ses petits au milieu des étangs polygonaux de l’Extrême-Arctique.