Netflix inaugure son siège à Paris et accroît ses investissements en France

190

Netflix célébrait vendredi dernier l’ouverture de son nouveau bureau parisien au coeur du 9ème arrondissement. Situé en plein coeur de Paris, le siège français devient le 4ème bureau de Netflix en Europe.  «C’est un véritable honneur d’être en France, pays réputé pour la richesse de sa culture et son art du récit. Ce bureau est une preuve de notre engagement à long terme en France et nous permettra de collaborer encore plus étroitement avec la communauté créative pour développer des films et séries français qui pourront être regardés dans le monde entier», a déclaré Reed Hastings, Président fondateur et PDG de Netflix.

Pour refléter la diversité des goûts de leurs membres en France, et de leurs 158 millions d’abonnés à travers le monde, Netflix a, depuis son lancement en France en 2014, développé 24 contenus originaux français, dont 6 films, 9 séries, 5 programmes de stand-up,3 documentaires et 1 programme de flux . L’année 2019 a été marquée par le succès de contenus originaux en France, avec les séries d’horreur ou fantastique «Marianne» et «Mortel», les comédies «Plan coeur» et «Family Business», le film engagé «Banlieusards» ou encore la série documentaire d’une affaire emblématique, qui a marqué les Français, «Grégory». L’équipe en charge du développement des contenus français a ainsi dévoilé de nouvelles productions originales françaises, ainsi que plusieurs films et séries écrits et réalisés par différents talents français, qui seront disponibles sur Netflix dans les prochaines années. Parmi ces annonces, on compte notamment «Bigbug», le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet, d’après un scénario écrit avec Guillaume Laurant, une comédie qui se déroule dans le futur avec un casting choral composé d’Elsa Zylberstein, Isabelle Nanty, et Manu Payet ; le renouvellement (saison 2) de la série originale fantastique «Mortel», créée par Frédéric Garcia ; et «Sentinelle», un film d’action avec Olga Kurylenko, réalisé par Julien Leclercq («Braqueurs» et «La Terre et le Sang»). A noter aussi que Fanny Herrero, scénariste de renom, prépare une série en 6 épisodes qui explorera l’univers du stand-up en suivant la quotidien de 4 jeunes comédiens essayant de se faire une place sur la scène du stand-up parisien.

Ces annonces viennent s’ajouter à une série de contenus originaux déjà annoncés pour 2020 : «Arsène Lupin», avec Omar Sy, série créée par George Kay en collaboration avec François Uzan dont les 3 premiers épisodes seront réalisés par Louis Leterrier ; «La Révolution», une série historique créée par Aurélien Molas ; «The Eddy», série musicale réalisée en partie par Damien Chazelle et Houda Benyamina et créée par Jack Thorne, qui réunit Leïla Bekhti et Tahar Rahim ; «Vampires», avec Oulaya Amamra et Suzanne Clément, série créée par Benjamin Dupas et Isaure Pisani-Ferry ; et 2 documentaires, un sur Nicolas Anelka, créé par Franck Nataf, et l’autre racontant Maître Gims, réalisé par Yann L’Hénoret. «Nous sommes très fiers des productions que nous tournons actuellement, comme de celles en cours de développement. La constitution d’une équipe française, en charge des contenus originaux, nous offre de nouvelles opportunités de travailler avec les meilleurs talents créatifs en France et de développer de nouveaux genres et de nouvelles histoires pour tous ceux qui aiment la narration à la française», a ajouté Damien Couvreur, directeur des séries originales de Netflix pour la France.