A. MONIN (Spotify) : « Seulement 15% de nos 250 millions d’utilisateurs actifs dans le monde écoutent des podcasts sur Spotify »

308

L’offre audio de Spotify s’élargit avec l’émergence des podcasts sur la plateforme. L’occasion pour média+ de faire le point avec Antoine MONIN, Directeur marketing de Spotify.

media+

Comment faire émerger l’offre podcast au sein de Spotify ?

Antoine MONIN

C’est un vrai challenge. Nous avons plus de 500.000 podcasts différents au sein de l’application Spotify. Le défi est de taille. La croissance de l’offre mais aussi de la demande est exponentielle. L’éventail des disponibilités et des thématiques est infini. Nous avons réussi, en 10 ans, à développer et proposer un nouvel usage: celui du streaming audio. Nous comptons faire de même avec le podcast.

media+

Vous collaborez avec de nombreux médias traditionnels…

Antoine MONIN

Effectivement ! Dernièrement, nous avons mené un partenariat exclusif avec le média d’information Brut et «Le Monde» encore avant eux.

media+

Souhaitez-vous développer davantage de podcasts natifs ?

Antoine MONIN

La création est déjà présente sur le marché. Le terreau de créateurs en France est immense. Nous n’avons donc pas l’ambition d’en faire autant. Notre mission est de participer à l’émergence de l’audio, du format podcast et d’accompagner les studios et productions.

media+

La tendance est la même sur le plan international ?

Antoine MONIN

La tendance est la même. Nos collègues allemands, anglais, scandinaves ou encore d’Amérique Latine sont aussi dans ce développement. Le format audio se développe et est plébiscité au niveau mondial.

media+

Quel est le constat concernant les tendances d’écoute des podcasts ?

Antoine MONIN

Nous avons fait un constat simple : les utilisateurs qui écoutent des podcasts écoutent plus de musique par la suite. Les deux sont complémentaires. Il est alors logique pour une plateforme comme Spotify de mettre en avant certains podcasts natifs produits par des sociétés comme Binge Audio ou Louie Média. Nous devons transformer notre audience. Seulement 15% de nos 250 millions d’utilisateurs actifs dans le monde écoutent des podcasts sur Spotify.

media+

Des playlists mélangeant de la musique et des podcasts pourraient donc voir le jour ?

Antoine MONIN

C’est déjà le cas aux États-Unis et depuis peu en Allemagne. Ces derniers proposent alors un Daily Mix (une proposition musicale en lien avec les écoutes et les affections de l’utilisateur, ndlr), incluant des podcasts. Cette proposition est incessante et doit être développée, notamment sur le marché français. Récemment, nous avons élaboré un vaste plan pour mettre à l’honneur Serge Gainsbourg. D’un côté, de l’affichage dans le métro, sur les kiosques, les espaces digitaux des gares françaises, des encarts publicitaires dans la presse et sur les réseaux sociaux. De l’autre, plusieurs playlists d’une cinquantaine de titres élaborées pour chaque moment de la journée, de «Gainsbourg réveil velours» à «Gainsbarre lunettes noires», auxquelles s’ajoute le premier podcast original de Spotify en France. La série de six épisodes, narrée par Melvil Poupaud, retrace l’itinéraire du chanteur.