NRJ Group : bon trimestre des pôles Radio et Diffusion

362

La bonne performance commerciale des pôles Radio et Diffusion (+4% hors prestations ponctuelles) se poursuit au 3ème trimestre 2019. En raison d’un contexte spécifique en télévision et de l’arrêt des prestations ponctuelles de réaménagement de fréquences TNT, le Groupe enregistre au 3ème trimestre 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 86,4 M€ en baisse de 3,5% par rapport à la même période de 2018. Le c.a. consolidé des 9 premiers mois de l’exercice 2019 s’établit à 279,0 M€ en retrait de 1,3% par rapport à la même période en 2018. Au 3ème trimestre 2019, le pôle Radio réalise un c.a. de 55,1 M€ en progression de 1,1% par rapport au 3ème trimestre 2018. Le Groupe enregistre sur son activité principale une croissance, tant sur le plan international que sur le plan national, grâce notamment aux résultats d’audience de la vague avril-juin 2019 qui ont vu la régie nationale du Groupe renforcer son leadership sur la cible privilégiée des annonceurs (les 25-49 ans) et affirmer sa position de 1ère offre radio de France sur les Femmes Responsables des Achats de moins de 50 ans comme sur les Millennials. A la rentrée 2019/2020, le Groupe a allongé d’une heure la durée de l’émission «C’Cauet», pour amplifier les succès d’audiences enregistrés lors de la saison 2018/2019 et poursuivi la promotion de ses programmes avec le lancement d’une nouvelle campagne de communication «Joue NRJ» axée sur la musique et les stars à travers les enceintes vocales. NRJ est la radio la plus écoutée sur les enceintes vocales et la 1ère radio de France sur le ecommerce. Sur les 9 premiers mois de l’année, les activités du pôle Radio sont en progression de 0,8%, portées notamment par la croissance de la radio nationale et par la poursuite du développement des activités digitales. Dans la continuité des 2 premiers trimestres de 2019, les chaînes gratuites du pôle TV (NRJ 12 + Chérie 25) ont enregistré sur juillet et sur août de nouveaux gains de part d’audience sur l’ensemble du public et sur la cible des 25-49 ans. En septembre, la stratégie de rentabilisation de l’audience du pôle TV menée par le Groupe s’est concrétisée par une grille de rentrée enrichie en magazines et séries mais moins ciblée que celle de l’année précédente. Cette stratégie a porté ses fruits puisqu’elle se traduit par une réduction significative du coût de grille. Le c.a. du pôle TV s’établit à 16,4 M€ au 3T, en baisse de 15%. Cette baisse s’explique par la conjonction de deux facteurs. Le principal réside dans une demande très faible de la part des annonceurs en juillet et en août alors que les audiences de NRJ 12 et Chérie 25 progressaient. Par ailleurs au mois de septembre, alors que la demande des annonceurs était plus soutenue, la baisse de l’audience sur le mois, a réduit le volume de GRP commercialisables, entrainant un recul du c.a. insuffisamment compensé par la reprise de valeur. Le c.a. du pôle TV pour les 9 premiers mois de l’exercice s’élève à 61,7 M€ en retrait de 7,6%. Sur l’ensemble de l’exercice 2019 la baisse du c.a. devrait être compensée par une réduction des charges (notamment du coût de grille). Retraité des prestations ponctuelles de réaménagement de fréquences TNT qui ont pris fin au 30 juin 2019, le chiffre d’affaires du pôle Diffusion au 3ème trimestre 2019 affiche une croissance de plus de 4%. En raison de l’arrêt des prestations ponctuelles, le pôle Diffusion enregistre, au 3T, un c.a. de 14,9 M€, en baisse de 0,8 M€ par rapport à la même période en 2018. Sur les 9 premiers mois de l’année 2019, le c.a. du pôle Diffusion s’élève à 49,7 M€, stable par rapport à la même période en 2018. Retraité des prestations ponctuelles de réaménagement de fréquences TNT le pôle Diffusion enregistre un c.a. en croissance de plus de 4%.