Orange a présenté le lancement du réseau mobile 5G au port du Havre

557

Au moment où la 5G s’allume à Paris, l’opérateur Orange a présenté vendredi le lancement du réseau mobile de dernière génération au port du Havre, premier grand port maritime français à bénéficier d’une technologie amenée à transformer l’activité de sa zone industrielle. 

Sous les yeux du maire, Edouard Philippe, et de Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, l’opérateur a présenté plusieurs cas d’applications futures dans le domaine logistique, alors que la 5G est annoncée comme le catalyseur de la prochaine «révolution industrielle» à l’horizon 2022-2023. 

A fortiori pour un port comme Le Havre, qui entretient 32.000 emplois directs dont 16.500 emplois portuaires. Une trentaine d’entrées et sorties de navires ont lieu chaque jour. 

«Pour l’univers portuaire et logistique, la 5G sera une vraie rupture historique», a estimé Stéphane Richard, PDG d’Orange, grâce notamment à «l’arrivée massive des robots autonomes, de la généralisation des objets connectés» pour mieux tracer les flux de marchandises ou encore anticiper les conditions météorologiques. 

Selon le dirigeant, c’est surtout la nature du travail de l’ensemble des «métiers portuaires» (manutentionnaires, pilotes, remorqueurs,…) qui vont connaître «un changement radical» et voir leur «efficacité, compétitivité et sécurité» s’améliorer avec l’arrivée de la 5G. 

Parmi les exemples présentés, l’émergence du technicien «augmenté» qui, à l’aide de lunettes connectées équipées de caméras, peut transmettre ce qu’il voit en temps réel à un collègue situé à l’autre bout de la France pour demander de l’assistance pour la réparation d’une machine. 

«Demain quand il y aura une escale qui sera en balance entre nous et ailleurs, on fera la différence parce qu’ici on sera numériquement prêt, fiable et capable d’absorber l’ensemble des flux sur le long terme», a souligné Baptiste Maurand, directeur général HAROPA-Port du Havre, lors d’un point-presse. 

Avec la 5G, «on a toutes les recettes pour faire du port du Havre, l’un des ports digitaux de référence», a-t-il encore indiqué. 

Selon Orange, le nombre d’emplois net qui sera créé grâce à la 5G dans l’ensemble de l’économie est évalué à plus de 400.000, tandis qu’il y a «1.300 zones industrielles» déjà couvertes en France par ce réseau. 

M. Richard a par ailleurs annoncé qu’après Paris, la 5G devrait être opérationnelle «d’ici quelques jours» à Rennes et à Nantes, villes un temps réticentes qui ont lancé des débats publics. 

La plupart des grandes villes françaises sont désormais équipées en 5G. 

«Je suis satisfait de voir que les choses s’apaisent, après cette étape qui était une forme de concertation, de temps d’échanges avec les (responsables) politiques et l’opinion publique», a déclaré le patron d’Orange.