Orange : résultats financiers 2022

146

Orange vient de publier ses résultats financiers 2022. Il en ressort un chiffre d’affaires annuel 2022 en hausse de 0,6% grâce à la poursuite d’une forte croissance en Afrique & Moyen Orient (+6,4%) et à la bonne performance des services de détail (+2,0%) qui ont bénéficié de hausses de prix opérées dans chacun des pays européens du Groupe, et un EBITDAaL à près de 13 milliards d’euros, en hausse de 2,5% conformément à l’objectif, grâce à notre discipline sur les coûts. Les bonnes performances de l’Afrique & Moyen Orient (+11,3%) compensent à elles seules la forte baisse d’Entreprises (-18,8%). L’Europe progresse de 1,6% grâce au redressement de l’Espagne. Tous les autres segments contribuent en 2022 à la croissance d’EBITDAaL.Au 4ème trimestre, l’EBITDAaL progresse fortement (+8,5%) grâce aux augmentations de prix réalisées en Europe et à un effet de base lié au plan d’actionnariat salarié 2021. Hors cet effet de base, l’EBITDAal augmente de +2,9%. A noter aussi un résultat d’exploitation de 4.801 millions d’euros en hausse de 2.280 millions d’euros sur un an limitée par la dépréciation de la Roumanie; un résultat net de l’ensemble consolidé à 2.617 millions d’euros contre 778 millions d’euros en 2021; un  eCAPEX en diminution (-0,7%) et inférieurs à 7,4 milliards d’euros, en ligne avec l’objectif grâce à l’arrivée à maturité des déploiements fibre en France; un cash-flow organique des activités télécoms en forte croissance à 3.058 millions d’euros (+27,4% en données historiques), en ligne avec l’objectif d’au moins 2,9 milliards d’euros; et enfin un ratio de dette nette sur EBITDAaL des activités télécoms à 1,93x en ligne avec l’objectif de rester autour de 2x à moyen terme. Au titre de l’exercice 2022, l’Assemblée générale du 23 mai 2023 statuera sur le versement d’un dividende de 0,70 euro par action. «A l’aube de notre nouveau plan stratégique «Lead the future», je suis fière de pouvoir annoncer des résultats très solides qui confirment l’ensemble de nos objectifs sur l’année malgré le contexte de forte inflation et d’instabilité géopolitique. Je tiens à saluer en particulier l’atteinte de notre ambition de croissance de l’EBITDAaL qui termine l’année en hausse de 2,5%. Cette performance s’explique par notre programme d’efficacité opérationnelle «Scale up» pour lequel nous avons atteint plus de 700 millions d’euros d’économies de coûts nets indirects cumulés depuis 2019, en avance sur notre objectif, et par la hausse tarifaire opérée partout en Europe», commente Christel Heydemann, Directrice Générale du groupe Orange. «La zone Afrique et Moyen Orient affiche d’excellents résultats, marqués au quatrième trimestre par la performance d’Orange Money qui a réussi à se repositionner face à un marché compétitif. La France, où la déformation du modèle industriel se poursuit, affiche une bonne dynamique commerciale, portée par la qualité de l’expérience clients ainsi que les ventes nettes sur la fibre optique et dans le mobile. Nous pouvons aussi saluer l’excellente performance commerciale de l’Europe, qui s’appuie sur la convergence pour porter le succès de nos offres premium. En Espagne, le redressement est bien engagé et nos efforts portent leurs fruits avec notamment des marges en nette progression sur le second semestre. Sur le segment Entreprises, la transformation des modèles économiques à l’œuvre appelle un plan d’action résolu que nous présentons aujourd’hui», poursuit-elle. «Ces résultats me donnent pleine confiance dans le sens et la pertinence de notre stratégie pour les années à venir. Ils démontrent la capacité du Groupe à se concentrer sur ses fondamentaux pour créer de la valeur. Je tiens à remercier l’ensemble des équipes du Groupe dans le monde pour cette performance. Nous avons aujourd’hui un socle solide pour mettre en œuvre collectivement et avec détermination notre nouveau plan stratégique».