P. CHAPOT (Paris Radio Show) : «Cette année, la qualité primera sur la quantité»

93

Après deux annulations, le Paris Radio Show est de retour les 6 et 7 février 2024. Un programme intense sur deux journées pour évoquer l’audio au sens général. L’occasion pour media+ de rencontrer Philippe CHAPOT, fondateur du Salon Paris Radio Show.

Pour son édition 2024, comment évolue le Paris Radio Show ? 

L’événement a été fortement malmené par la crise sanitaire : deux éditions ont dû être annulées. Aujourd’hui, il est suffisamment bousculé par l’inflation pour rester très prudent dans son aspect organisationnel. Cette édition 2024 se déroulera dans le centre de Paris dans le lieu emblématique de la Bellevilloise. Cette année, la qualité primera sur la quantité. Deux espaces d’expositions sont disponibles où il sera possible de rencontrer 80 partenaires & fournisseurs de solutions. 140 intervenants participeront et traiteront des enjeux actuels du secteur, sous plusieurs formes car deux nouveaux espaces ont été créés en plus du Club TDF où se dérouleront des panels. Le Forum AUDIENS accueillera des expériences silencieuses pour des témoignages et retour d’expérience entre spécialistes.

Quels sont les temps forts de cette édition ?

La première journée sera principalement dédiée aux grands enjeux stratégiques de la radio, son impact, sa responsabilité, son audience, son rôle et son devenir. L’Intelligence Artificielle sera omniprésente, objet de conférences et ateliers spécifiques. Nous parlerons aussi beaucoup des talents, du direct, de réseaux sociaux, de synergie avec le monde du podcast et de la musique. Des rencontres sur la francophonie et les voix au féminin clôtureront la journée. Le deuxième jour sera centré sur la création sonore, les jeunes publics et l’éducation aux média, l’écoute en mobilité, le journalisme local. Nous aborderons aussi les dernières avancées technologiques de production et diffusion comme le DAB+, le Cloud, la data et toujours l’IA bien sûr. Ce sera aussi l’occasion de revenir sur le rôle de la radio en lien avec des sujets majeurs comme le climat, la diversité, l’emploi.

L’audio est partout. Radio, Podcast, audio digital…Comment seront-ils représentés ?

La question est intéressante parce que l’on constate que ces trois thématiques s’imbriquent de plus en plus entre elles, ce qui n’était pas encore le cas il y a 10 ans. Pour autant, la radio demeure la colonne vertébrale de ces deux journées. L’après-midi du premier jour aura pour point d’orgue les synergies entre stations de radio et producteurs de podcast avec conférences, keynote et rencontres. Nous nous sommes aperçus que ces acteurs se regardaient en peu en chien de faïence et ne connaissaient pas leurs modèles économiques mutuels. Chacun est occupé à gérer ses propres problèmes et ne se rend pas vraiment compte qu’ils sont de la même famille, bien que certains ne veuillent pas l’admettre. Certains podcasts natifs font plus d’audience chaque mois que les plus grandes radios françaises.

L’édition prochaine est déjà fixée. Commencez-vous à plancher dessus ?

Le Paris Radio Show suit les grandes tendances du marché international et donc son évolution naturelle. Nous avons vu arriver le DAB, l’image dans les studios, la dématérialisation des outils et, aujourd’hui, l’intelligence artificielle. L’objectif est de coller aux réalités du secteur afin de faciliter la prise de décision des professionnels. En parallèle, il est aussi décliné dans les grandes capitales régionales : chaque année, nous organisons 5 étapes du RadioTour. En 2024, nous passerons par Rennes, Strasbourg, Montpellier, Grenoble et nous pousserons jusqu’à Bruxelles, les 19 et 20 juin…Nous sommes en veille quotidienne depuis plus de 20 ans maintenant. Nous avons donc déjà calé les dates 2025, en effet : mardi 4 et mercredi 5 février.