P. FERRÉ (France Football) : «Nous ne sommes pas dans une démarche opportuniste»

491

«France Football» consacre le numéro de ce mardi 3 mars au football féminin. Cette parution intervient la veille du tournoi de France 2020 (tournoi international de football féminin) et à quelques jours de la journée internationale du droit des femmes. L’occasion pour média+ de faire le point avec Pascal FERRÉ, Rédacteur en chef de «France Football». 

media+ 

«France Football» consacre son numéro de ce mardi au football féminin. Pourquoi cette décision ? 

Pascal FERRÉ 

C’est la première fois dans l’histoire de «France Football» que nous consacrons l’intégralité du magazine au football féminin. Ce n’est néanmoins pas une décision opportuniste. L’approche est naturelle. «France Football» est l’inventeur, en 2018, du ballon d’Or féminin. Notre légitimité est donc intacte. De plus, l’intérêt de notre lectorat pour cette discipline est grandissant. Nous recevons beaucoup de courriers et d’appels nous demandant d’aller dans cette démarche. Enfin, la parution de ce numéro intervient la veille du tournoi de France 2020, tournoi international de football féminin du 4 au 10 mars, mais aussi à quelques jours de la journée internationale du droit des femmes. 

media+ 

Avec ce numéro, souhaitez-vous élargir votre cible ? 

Pascal FERRÉ 

Pas forcément … Encore une fois, nous ne sommes pas dans une démarche opportuniste. Nous n’avons pas à prouver que nous nous intéressons au football féminin. Au-delà du ballon d’Or féminin, nous avons aussi remis en décembre dernier, le trophée de la meilleure joueuse de football. Cette mise en valeur de la discipline est méritée. 

media+ 

Allez-vous communiquer sur ce numéro ? 

Pascal FERRÉ 

Nous ne mettons pas en place une communication particulière. Nous ne voulons pas faire de ce numéro, un numéro spécial mais une édition qui rentre dans une certaine forme de continuité. 

media+ 

En 2019, la France a accueilli la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. L’événement a-t-il été ressenti sur vos ventes ? 

Pascal FERRÉ 

Nous avons ressenti une forte appétence de la part du public, qu’elle soit sur notre site ou en kiosque avec notre magazine print. Nous sommes néanmoins dépendants d’un parcours et celui de l’équipe de France s’est malheureusement arrêté assez tôt dans la compétition. Nous avons ressenti un intérêt mais qui s’est assez vite éteint. 

media+ 

Comment se développe «France Football» ? 

Pascal FERRÉ 

Nous réfléchissons très fortement et sérieusement à l’audio. Nous pensons à faire évoluer l’offre de notre marque sur l’ensemble de nos supports, aussi bien sur le print que sur le numérique. Dans le marché aussi concurrentiel et compliqué que représente la presse magazine, nous sommes obligés de nous réinventer sans cesse. Pour rappel, notre dernière formule a été présentée en mars 2017. Nous sommes sûrement le seul magazine au monde à présenter un casting aussi impressionnant au niveau de nos interviews. Au cours de ces derniers mois, tous les grands champions ont accordé un entretien à «France Football». Notre crédibilité est reconnue.